Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants dimanche à Cagnes-sur-Mer

Nous n’avions pas d’ambition de victoire hier après-midi à Cagnes-sur-Mer, même si dans un petit coin de notre tête, nous espérions bien que Darco Poterie nous ferait mentir. Oui mais voilà, l’hippodrome de la Côte d’Azur n’est pas celui de Lyon Parilly, piste sur laquelle il s’était imposé l’an dernier pour sa rentrée, il est impossible de vaincre à Cagnes en étant à seulement 70% de ses moyens. Cependant, nous n’avons rien à reprocher au fils de Laetenter Diem, il s’est très bien comporté pour son retour en piste, il n’a rendu les armes qu’à mi-ligne droite après avoir effectué les grands boulevards. Notre protégé s’est retrouvé nez au vent durant tout le parcours, nous n’avons pas insisté outre mesure dans la phase finale lorsque nous étions dominés pour la victoire et les bons accessits, il était inutile de lui faire mal sachant qu’il aurait bien d’autres occasions de se mettre en valeur. Darco n’a pas à rougir de cette défaite sur ce parcours de vitesse, bien au contraire, il nous a démontré son retour en forme dans une course qui a bardé du départ à l’arrivée, les aiguilles du chronomètre affichant l’excellente réduction kilométrique de 1’12’5 pour le lauréat. Son futur devrait l’éloigner de Cagnes-sur-Mer, il ne se plait absolument pas sur cet hippodrome, il devra peut-être émigrer vers le sud-ouest durant l’hiver si jamais les engagements lui sont favorables.

 

 

 

Dignité, pour sa part a été plutôt plaisante pour sa réapparition en piste avec l’aide de Marion Donabedian au sulky. La fille de Love You n’avait aucune ambition, elle est restée sagement à l’arrière-garde avant de mettre un joli coup de rein final dans la dernière ligne droite, terminant dans la même foulée que son compagnon d’entrainement Darco Poterie. La jument a démontré qu’elle n’était pas très loin de son meilleur niveau, il s’agit d’une jument qui a besoin de peu de travail pour retrouver un niveau décent, elle devrait être à nouveau compétitive assez rapidement. Ses futures échéances devraient avoir lieu sur l’anneau Cagnois, elle a souvent réalisé d’excellentes prestations sur cette piste, notamment sur ce genre de parcours de vitesse qu’elle affectionne particulièrement. Certes, sa marge de manœuvre se réduit peu à peu avec le poids des ans, mais Dignité a tout à fait les moyens de réaliser une bonne saison, il faudra encore compter avec elle cette année dans les deux disciplines.

 

 

 

Nous avions omis de vous indiquer la présence de Beaujeu dans la course réservée aux entraîneurs et jockeys d’obstacles dans le prix ‘il n’A plus d’obstacle’. Cet oubli est involontaire, il s’agit d’une méprise, mais rassurez-vous, nous n’étions pas forcément confiants à son sujet et le résultat final ne nous a pas donné tort. Notre driver du jour, Cédric Rossi, avait débuté sa carrière dans le trot avant de prendre une toute autre voie, celle des galopeurs mais l’entraîneur Marseillais n’a rien perdu de sa superbe sur un sulky, il est seulement dommage que notre protégé ne se soit pas montré à la hauteur de ce rendez-vous. Dans cette épreuve atypique qui se dispute chaque année sur les bords de la Riviera, Beaujeu a fait de la simple figuration, longtemps nez au vent dans une course rythmée, notre protégé a cédé brutalement à l’entrée de la ligne droite alors qu’il semblait avoir encore des ressources. Très décevant à ce niveau, le fils de Look de Star a certainement disputé l’une de ses dernières courses sous notre entrainement, il devrait retrouver sa Normandie natale très prochainement. A  noter la bonne 4e place dans ce lot de notre ancien élève, Châtain Clair, mené par Yann Lerner et désormais entraîné par notre amie Vanessa Crevits.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article