Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Fin de série pour une Félicia de Bess irréprochable samedi à Vincennes

Quel plaisir d’être présent à Vincennes le weekend du prix d’Amérique, il s’agit d’un moment fantastique surtout lorsque vous présentez un partant avec une première chance au papier. Un parfum particulier se dégage, la tension y est déjà palpable, même à 24 heures du grand jour, les travées des écuries sont noires de monde, difficile de se frayer un chemin, tout le monde est déjà dans les starting-blocks avant le départ de la plus belle course du monde.

 

 

Notre petite championne, Félicia de Bess se présentait ce samedi dans le prix Varenne, vainqueur du prix d’Amérique en 2001 et 2002 et considéré comme le plus grand trotteur Italien de tous les temps. Notre protégée, très plébiscités par les parieurs, tentait de rester invaincue pour la septième fois consécutivement, la quatrième dans le temple du trot, autant dire que nous avions une certaine pression sur les épaules, même si nous savions que la belle série pouvait s’arrêter à tout moment. Et oui, personne n’est imbattable, la jument a repoussé l’échéance le plus longtemps possible mais lorsque vous trouvez JMB sur votre chemin, les choses deviennent beaucoup plus compliquées. La fille de Laetenter Diem a effectivement été battue pour la première fois dans le temple du trot, elle a trouvé sur sa route ce diable de JMB pour l’empêcher de signer un nouveau succès, il n’y avait que lui pour mettre fin à sa belle série de victoires. Pour autant, Félicia n’a pas démérité, bien au contraire, elle a été rayonnante pour parvenir à se classer au second rang après avoir supporté tout le poids de la course. Prise de vitesse, comme souvent, dans le dernier tournant, notre JMB national a réussi à faire le trou au moment opportun, il était impossible, pour Félicia, de combler son retard dans la dernière ligne droite, elle est tout de même encore repartie de plus belle dans la phase finale pour s’assurer d’une belle seconde place au courage. Nous ne sommes absolument pas déçus par cette « défaite » qui n’en est pas une, on signerait des deux mains pour être second à chaque voyage dans la capitale. La jument a encore fait étalage de tout son potentiel, elle a trotté 1’13’9 sur le tracé des 2850 mètres de la grande piste, parcours le plus exigeant de Vincennes. Pour tout vous dire, nous l’avons même trouvé en net progrès par rapport à ses récents succès, elle semble être en train de franchir un palier important. Félicia reviendra prendre sa revanche à Vincennes courant février dans cette catégorie, vous pouvez compter sur elle. En attendant, il se peut qu’elle fasse un crochet par Cagnes-sur-Mer dans un lot réservé aux femelles de 5 ans où elle devra rendre distance.

 

 

 

 

 

 

A Saint Galmier, nous avions quelques ambitions avec Epico Blue dans l’épreuve montée de la soirée, malheureusement le protégé de l’écurie GTA a dû déclarer forfait la veille suite à un souci à un boulet. C’était également l’occasion pour Djack de Feugères de faire sa rentrée et ses premiers pas sous notre entrainement, le fils de Coktail Jet n’ayant plus été revu en piste depuis octobre dernier. On peut nous reprocher beaucoup de choses, mais jamais de faire le tour, Hamza Lakhrissi, notre amateur, l’a certainement pris au pied de la lettre, nos deux acolytes se sont retrouvés longuement, beaucoup trop longuement en troisième épaisseur, sans aucune possibilité de se rabattre. Pour autant, le cheval n’a jamais abdiqué, sauf dans la dernière ligne droite où il s’est tout de même montré accrocheur et courageux pour aller chercher la dernière allocation aux dépens de son compagnon d’entrainement. Belem de Bertrange, pour sa part, a été l’un des grands animateurs de l’épreuve mais malgré les séances de musculation de son pilote, Gaëtan Nakache, le cheval a beaucoup trop tiré durant le parcours pour aller au bout de son entreprise. Dominé au bout de la ligne opposée, il s’est quelque peu relancé dans la phase finale sans pouvoir se montrer dangereux. Le fils de Quai Bourbon sera à revoir dans la discipline du trot monté, il trouvera quelques engagements intéressants où il pourrait bien se distinguer. Quant à Djack de Feugères, cette course lui aura bien ouvert les poumons, il devrait se produire prochainement dans le sud-ouest avec certaines ambitions.  

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article