Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Éblouissante Félicia de Bess reçu 6/6 hier à Vincennes

Notre dernier déplacement de l’année 2019 sur l'hippodrome de Vincennes aura permis à l’écurie de remporter son 51e succès de la saison mais aussi de réussir une grande première, celui de s’imposer comme entraîneur-driver, pour la première fois sur la cendrée de Vincennes. Félicia de Bess est la petite perle rare qui a été capable de nous l’offrir, elle a ainsi signé son sixième consécutif et son troisième dans le temple du trot. La fille de Laetenter Diem a été majestueuse et irréprochable, elle s’est encore mis à plat ventre pour remporter un septième sacre depuis son arrivée dans nos boxes. Quant à Epico Blue, il s’est montré fautif dès le départ, ce qui ne lui a pas permis de confirmer sa récente seconde place acquise en dernier lieu sur le plateau de gravelle.

 

 

C’est fait, c’est tout de même avec un grand ouf de soulagement que nous savourons la sixième victoire d’affilée de la petite reine de l’écurie, Félicia de Bess, sa septième en huit petites sorties pour notre entrainement. Nous savions que nous étions attendus au tournant en l’absence de Yoann Lebourgeois au sulky, en cas d’échec, on nous aurait certainement cloué au pilori mais Félicia a été tout simplement phénoménale pour faire taire les mauvaises langues, elle a réussi l’exploit de rester invaincue pour la sixième fois et de signer un magnifique coup de trois dans le temple du trot au cours de ce mois de décembre. L’engagement était trop favorable pour ne pas rattraper le forfait à la dernière minute, la fille de Laetenter Diem étant dans une forme resplendissante, il fallait encore tenter le coup. Nous émettions toutefois un bémol avec l’accumulation des voyages, le troisième aller-retour en décembre sur Paris pouvait laisser des traces, mais la jument a démontré que ce n’était pas un problème pour elle. Félicia a fait ce qu’elle sait faire de mieux, elle est partie sur les chapeaux de roue pour prendre rapidement la direction des opérations, puis après un léger coup de mou à 800 mètres du but, elle est repartie de plus belle pour repousser toutes les attaques dans la phase finale, l’emportant en 1’13’6 sur les 2100 mètres de la grande et petite piste. Ce nouveau sacre a été certainement l’un des moins difficiles à obtenir, même s’il a fallu l’actionner plusieurs fois durant le parcours comme il est de coutume avec elle. Elle s’est encore montrée froide mais elle possède un cœur énorme, tellement gros qu’elle repousse sans cesse ses limites et ne dit jamais non jusqu’au poteau d’arrivée.

 

 

 

Nous ne sommes pas naïfs, nous savons pertinemment que sa belle série de victoires finira bien par s’arrêter un jour, peut-être lors de sa prochaine sortie, mais personne ne pourra lui enlever ce qu’elle a déjà réalisé en si peu de temps. Il ne faut pas oublier, qu’au mois de septembre, elle ne possédait même pas 10.000 € de gains sur compte en banque et n’avait jamais remporté la moindre victoire. Aujourd’hui, elle totalise 73.520 € de gains et sept succès à son palmarès dont trois dans le temple du trot. Nous ne demandons qu’une chose, que le rêve continue le plus longtemps possible, rien n’est jamais impossible avec Félicia de Bess, le meilleur est peut-être encore à venir, qui sait …. Pour le moment, elle a bien mérité quelques jours de repos total, nous n'avons pas encore établi son futur programme, tout dépendra de sa faculté de récupération et des engagements à venir à Vincennes ou à Cagnes-sur-Mer, mais elle possède désormais les gains parfaits pour continuer à gravir les échelons.

 

 

 

 

 

Le suspens aura été de courte durée avec Epico Blue, le protégé de l’écurie GTA n’aura effectué que quelques mètres de course avant de prendre le galop et d’être disqualifié. Epico Blue a été légèrement contrarié à la volte, il a été tamponné par un autre concurrent, mais ce n’est que quelques mètres plus loin qu’il a commis la faute, le fils de Village Mystic était vraiment fâché, son partenaire Alexandre Abrivard n’a jamais pu le remettre au trot. Le cheval n’a pas couru du tout, il est rentré directement aux écuries, il ne sera pas trop éprouvé par ses efforts du jour. Nous savions qu’il était toujours possible de le voir commettre l’irréparable, surtout au départ, son talon d’Achille, mais c’est tout de même plus dur à accepter sur la cendrée de Vincennes après un long déplacement. Le protégé de l’écurie GTA sera tout de même à reprendre impérativement, nous ne pouvons pas le condamner sur cette sortie, il valait un tel lot et avait largement les moyens de conclure sur le podium, mais pour cela, il aurait fallu rester sage.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article