Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Extraordinaire triplé de la Team KT dimanche à Borély

La Team KT avait réalisé deux splendides triplés sur l’herbe cet été à Aix-les-Bains, mais jamais encore sur une piste en dur. Nous avons désormais comblé ce vide en triplant la mise hier après midi sur l’hippodrome de Borély grâce au sacre de Beaujeu, Elision Jenilou et Félicia de Bess, nous aurions même pu parachever notre œuvre avec Goal Maker, battu seulement aux abords du poteau. La journée aura été pleinement réussie, outre la seconde place de Goal Maker, Highway Danica a conclu au 4e rang, seul Gitano Blue, Fuiletais d’Airou et Cirio n’ont pas brillé au cours de la réunion.

 

 

Dans le prix André Faure, Beaujeu a permis à l’écurie de signer son troisième succès de la journée, une victoire qu’il doit en grande partie à son principal rival, Batman, qui s’est montré fautif à mi-ligne droite alors qu’il avait fait la différence. Nous n’allons pas bouder notre plaisir, il faut parfois un soupçon de réussite pour parvenir à ses fins, la chance a tourné en notre faveur, ce qui n’est pas toujours le cas, surtout ces dernières semaines. Après sa belle 4e place obtenue en amateur à Cavaillon, Beaujeu avait l’occasion idéale de se mettre à nouveau en valeur même si nous avions certains doutes pour cette seconde course de rentrée après une longue absence. Mais que nenni, le fils de Look de Star est parti comme un V12 pour s’assurer la tête et la corde d’entrée de jeu avant d’imprimer son train à l’épreuve. Puis relayé par Batman dans la ligne opposée, nous pensions ne pouvoir lutter que pour les accessits lorsque subitement le leader a pris le galop a mi-ligne droite, laissant la voie totalement libre à Beaujeu qui s’est finalement imposé en liberté. Cette victoire fait d’autant plus plaisir qu’il s’agissait de la troisième de la réunion pour l'écurie, mais pas seulement, elle permet également à Beaujeu d’amasser les gains nécessaires pour lui permettre de poursuivre sa carrière l’an prochain. Ce cheval est en net retard de gains, sans ses multiples soucis de santé, son compte en banque serait bien plus important.

 

 

 

Elision Jenilou s’est amusée à jouer avec nos nerfs dans le prix de Margaillans, il a fallu être à son écoute tout le parcours pour ne pas la voir commettre l’irréparable, elle est tout de même parvenue à s’imposer finalement du minimum aux abords du poteau alors qu’elle était largement au-dessus du lot. Bien partie à son échelon, la fille de Redeo Josselyn est venue en progression avant de prendre la direction des opérations, sans puiser dans ses réserves, au bout de la ligne opposée. A un tour du but, la protégée de Jean Baudron a commencé à faire des siennes en marquant quelques hésitations, étant à la limite de la faute, elle a ainsi perdu une bonne partie de son avance sur le peloton, se faisant rejoindre à l’entame du dernier tournant. Toujours sur des œufs dans la phase finale, Elision a semblé être dominé à mi-ligne droite avant de revenir finir tout en dehors pour ajuster ses rivales sur le poteau. La jument a ainsi doublé la mise après son brillant succès obtenu à Lyon-Parilly, la fille de Redeo Josselyn a signé son deuxième succès en deux sorties sous notre entrainement et semble être en net retard de gains. Elision devrait encore faire parler la poudre dans les prochaines semaines, même si nous allons devoir effectuer certains réglages pour l’avenir. Dotée d’un potentiel certain, elle devrait être beaucoup mieux lorsqu’elle sera beaucoup plus à l'aise dans ses allures.

 

 

 

Félicia de Bess a été la première à s‘illustrer au cours de cette fabuleuse journée, la jument ne cesse de se sublimer depuis son arrivée dans le sud-est, l’air marin de la Méditerranée semble lui convenir à merveille. Notre protégée s’est offert un merveilleux succès dans le groupe A du prix de la Croix de Rognac, son troisième succès en 4 sorties sous notre entrainement. La fille de Laetenter Diem n’a pas laissé le choix à ses adversaires, elle s’est très vite accaparée la tète et de la corde, éliminant un par un, ses principaux rivaux du jour, au train. Après un premier tour de piste rondement mené, Félicia a quelque peu soufflé devant les tribunes avant d’accélérer à nouveau l’allure dans la ligne opposée, puis, malgré son courage légendaire, elle n’est parvenue totalement à conserver le meilleur face au pensionnaire du redoutable YAB, la photo-finish n’ayant pas été en mesure de les départager, le dead-heat était donc logiquement décrété par Messieurs les commissaires. Notre protégée a pleinement répondu à nos attentes, nous nous attendions un bon comportement de sa part au vu de ses derniers travaux, elle a fait bien mieux en s’imposant à la manière des forts, de bout en bout, tout en se montrant toujours aussi froide dans le parcours. La jument ne cesse de nous surprendre agréablement, au vu de ses moyens, elle n’a pas fini de faire parler d’elle.

 

 

 

Pour la première de Goal Maker sous notre entrainement, nous étions relativement confiants, nous nous attendions à une belle performance de sa part même s’il demeure toujours une part d’inconnue lorsque vous découvrez un cheval en compétition. Le fils d’Ubriaco s’est très bien comporté pour ses débuts dans la région, il s’est octroyé le premier accessit, se retrouvant battu uniquement aux abords du poteau. Notre protégé est très bien parti à son échelon avant de venir en progression pour ensuite venir s’installer en tête à un tour du but, puis une fois en action, il a haussé le ton dans la ligne d’en face, puis dans le dernier tournant, il semblait parti pour la gloire dans la phase finale avant d’être finalement ajusté par son principal assaillant dans les ultimes battues. Goal Maker a livré une excellente prestation pour sa première, il s’agit d’un cheval en devenir qui devrait progresser avec le temps et de la patience, il a tout du bon cheval d’avenir. Son entourage ne devrait pas être déçu, il devrait les combler de bonheur et de succès.

 

 

 

La première de nos huit partants de la journée à se rendre en piste était la plus jeune, la petite Highway Danica, qui pouvait prétendre à une place sur le podium. Après un faux départ, la fille de Severino s’est retrouvée mal embarqué pour le second départ, elle n’a pas eu d’autres choix que de s’élancer derrière un rideau de chevaux. Patiente dans le second tiers du peloton par la force des choses, Highway a pris l’initiative d’attaquer au bout de la ligne opposée, puis elle a bien sprinté dans la phase finale, sans pouvoir non plus transpercer ses rivaux, devant se contenter d’une honnête 4e place. Sa performance n’est pas décevante en soi, elle se retrouve derrière les deux « Dubois » de service et Hadelaide, assez estimé par YAB, de plus, elle n’a pas été très à l’aise sur ce tracé à main gauche, étant meilleure droitière sans parler du départ qui a certainement été déterminant dans le résultat final. Il est fort probable que la jument parte se reposer aux champs plusieurs mois pour faire sa croissance tranquillement à moins d’avoir un engagement intéressant sur un parcours à main droite, ce qui pourrait retarder ses vacances.

 

 

 

Dans le groupe B du prix de la Croix de Rognac, Fuiletais d’Airou n’a pas eu le même rendement, il s’est montré indiscipliné très tôt dans le parcours. Parti sur un temps de galop, remis, puis de nouveau fautif, il est parvenu à retomber sur la bonne jambe avant de se ranger dans le second tiers du peloton le long du rail. Malheureusement, le fils de Rieussec s’est à nouveau montré fautif pour aborder le second tour de piste, perdant toutes chances de participer à l’arrivée. Le protégé de Serge Olivi traverse une mauvaise passe, il n’est plus aussi bien qu’à ses débuts, notamment dans les allures. Nous allons tâcher de remédier à ce problème au plus vite avant d’avoir une trop importante migraine.

 

 

Nous attendions une réhabilitation de Gitano Blue dans le prix de Montjustin après ses dernières tentatives en demi-teinte, mais la prestation du fils de Prodigious n’a pas été des plus rassurantes. Pourtant, le protégé de Serge Olivi s’est montré sage et appliqué d’un bout à l’autre du parcours, il s’est même le mieux élancé des chevaux des 25 mètres se retrouvant très vite dans le sillage de l’animateur. Patient dans son dos, il a dû ronger son frein lorsque celui-ci était sur ses fins au bout de ligne d’en face mais Gitano n’a pas été en mesure de jaillir dans la phase finale pour venir titiller les premières places. Le cheval n’est certainement pas encore suffisamment affûté, il va devoir travailler plus intensivement avant d’être à nouveau compétitif. Ne vous inquiétez pas, il saura vite rebondir.

 

 

Dans la dernière épreuve du programme, nous ne comptions pas sur Cirio pour nous assurer d’un quadruplé, le cheval continuant à peaufiner sa condition dans le rang des amateurs. L’associé de Manuel Amoros n’a jamais été véritablement dangereux, patient à l’arrière-garde le long de la corde, il a conclu honorablement en retrait des premiers sans jamais se montrer menaçant. Le fils de Jag de Bellouet aura bientôt l’occasion d’évoluer en professionnel ce qui nous permettra de mieux de le jauger, il est pour le moment difficile de juger son réel potentiel dans les courses réservées aux amateurs.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Fiore 17/11/2019 00:00

Kevin thonnerieux c'est le meilleur