Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants samedi à Nîmes

En règle générale, les mois de novembre sont souvent difficiles à bien négocier pour l’écurie, mais cette année, la donne semble totalement différente après le triplé réalisé dimanche à Borély et le succès obtenu hier après-midi sur l’hippodrome des Courbiers. En effet, Félicia de Bess a permis à l’écurie de s’offrir un 46e sacre, un chiffre qui paraissait irréalisable en début d’année mais qui pourrait bien augmenter d’ici le 31 décembre prochain. Belem de Bertange s’est également bien comporté hier à Nîmes pour ses débuts sous notre entrainement en obtenant une bonne 5e place après un parcours peu avantageux. Quant à Erwin de Touchyvon, il n’a pu être en mesure de se racheter, étant rapidement disqualifié.

 

 

Félicia de Bess a parfaitement assumé son statut de grande favorite dans le prix Gelinotte (Gr B), elle s’est offert un nouveau succès, son quatrième en cinq sorties sous notre entrainement, démontrant sa grande générosité et son courage, des qualités que nous savons apprécier à sa juste valeur. La fille de Laetenter Diem est bien partie aux 25 mètres comme l’ensemble de tous les concurrents, elle s’est fait ramener par le wagon de trois avant de s’installer au commandement au milieu de la ligne opposée, son leadership étant contesté durant un long moment par un concurrent qui a rapidement rendu les armes. La jument a remis un coup d’accélération dans la ligne d’en face avant d’entamer la longue ligne droite Nîmoise en tête, puis dominé par le partenaire de Stéphane Cingland à mi-ligne droite, Félicia a remis un coup de rein décisif dans les derniers mètres pour reprendre le meilleur sur son rival, s’assurant ainsi un nouveau succès plein d’autorité. A ce jour, Félicia est une recrue de choix, elle a engrangé près de 23000€ en quelques semaines, signant 4 superbes victoires en presque autant de tentatives, n’oublions pas que la jument est arrivée dans le sud-est avec un compte en banque relativement peu garni. Notre nouvelle protégée semble se plaire dans le sud-est, de plus, elle se montre généreuse dans l’effort et courageuse, même s’il faut souvent lui secouer les plumes avec sa tendance particulière à se montrer froide comme un glaçon dans un parcours. Meilleure que jamais en enchaînant les courses, elle devrait poursuivre sur sa lancée dans les prochaines semaines, nous n’allons pas la freiner dans sa quête au succès.

 

 

 

 

Récemment acquis dans un réclamer réservé aux amateurs par Gaëtan Nakache, Belem de Bertrange a bien failli faire sensation d’entrée de jeu dans le quarté+ régional, il a longtemps fait illusion pour la victoire et les accessits avant de se faire toiser aux abords du poteau, terminant finalement cinquième. Parti à sa main, le fils de Quai Bourbon a ensuite esquivé une légère faute dans le premier virage avant de venir se porter au côté de l’animateur, Cadran du Chatelet, dans la ligne opposée. Mal embarqué nez au vent durant tout le parcours, notre nouveau protégé n’a pas molli pour autant dans la phase finale, il s’est défendu comme un beau diable, perdant le bénéfice des accessits dans les ultimes battues. Pour une première, nous pouvons nous montrer relativement satisfaits de son comportement d’ensemble, il aurait pu prétendre à un bien meilleur classement avec des circonstances de course plus favorables. A l’avenir, nous tâcherons de canaliser sa fougue, mais malgré tout, le protégé de Gaëtan Nakache semble pouvoir s’offrir une seconde jeunesse sous notre entrainement, c’est tout le mal que nous souhaitons à son entourage.

 

 

 

Erwin de Touchyvon n’a pas eu le même rendement que ses compagnons d’entrainement alors que nous espérions bien le voir nous montrer un bien meilleur visage après sa prestation décevante à Lyon-la-Soie. Pourtant, le fils de Rocklyn s’était bien élancé à son échelon, parti comme un V12 côté corde, il a été un instant contrarié par deux chevaux au galop devant lui qui l’on contraint à les éviter, ce qui a occasionné sa faute et sa disqualification immédiate, autant dire que l’espoir d’une réhabilitation a été rapidement compromise.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article