Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants mercredi à Vivaux

Nos deux atouts de la réunion de mercredi à Vivaux étaient loin d’être des premières chances, nous avions peu d’espoir de faire sensation avec Chantereine et Bacchus Chambray. La fille de Quai Bourbon a très vite compromis ses chances (secondaires), faisant preuve de caractère, imité dans l’épreuve montée du jour par Bacchus Chambray alors qu’un accessit semblait largement à sa portée. Une soirée à vite oublier, nous espérons démarrer notre mois de novembre ce dimanche à Borély, où nous aurons quelques cartouches sympathiques à présenter en piste.

 

 

Chantereine n’avait pas vraiment brillé depuis son retour de Normandie, elle a sans doute bien trop apprécié ses vacances estivales, désormais elle pense surtout à en reprendre le plus rapidement possible. Notre petite fonctionnaire s’est également montrée capricieuse dans les aires de départ après avoir pris l’élastique dans les jambes lors du faux départ, ce qui a légèrement contrarié la demoiselle lorsqu’il a fallu s’élancer une seconde fois. Lors du deuxième départ, validé par le starter, Chantereine n’a pas eu vraiment ses aises à la corde pour partir correctement, elle s’est élancée entre deux allures le galop et le trot mais c’est finalement le galop qui l’a emporté, étant immédiatement sanctionné par les juges aux allures. Après sa disqualification, la jument a travaillé honorablement en retrait, sans être transcendante non plus, mais nous espérons que cela sera suffisant pour sa prochaine sortie au trot monté, discipline dans laquelle elle excelle en principe.

 

 

Regret, que de regret d’avoir perdu un accessit qui nous tendait les bras sur une incartade en plein tournant avec Bacchus Chambray dans l’épreuve montée de cette semi-nocturne. L’associé de Mélissande Chabran était pourtant sur les bons rails pour s’en emparer, le plus prompt au départ, il a longuement animé l’épreuve, imprimant un rythme régulier avec les principaux favoris dans son sillage. Débordé par ces derniers pour entamer le dernier tournant, le fils de Petrus du Bocage s’est subitement mis au galop, sans raison apparente, étant disqualifié, pour ensuite venir conclure platoniquement au 5e rang. Sans cette malheureuse incartade, Bacchus se serait accaparé de la 3e place sans aucun problème ce qui nous laisse un gout amer au final. Le cheval aurait mérité de se hisser sur le podium au vu de sa prestation, tout comme Mélissande en manque de confiance depuis quelques semaines. Il ne fait aucun doute que l’un et l’autre sauront vite rebondir, en attendant, nous allons tâche de vite oublier cette soirée.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article