Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Nos partants mardi à Lyon-Parilly et Vivaux

Ce mardi 19 novembre, l’écurie sera sur deux fronts différents, deux de nos représentants, Epico Blue et Arpège Herblinaie seront du côté de Lyon-Parilly avec des ambitions plus ou moins mesurées. Elles le seront tout autant du côté de Vivaux où Fuiletais d’Airou, Caribbean Sea et Diva de Chambray seront de la partie, il sera bien difficile d’obtenir des résultats au cours de cette journée mais nous resterons à l’affût tout de même, les surprises, dans les courses, sont toujours possibles.

 

 

 

Epico Blue est bien connu des turfistes, il a souvent fait pleurer la France turfiste à cause de ses fautes à répétition, pourtant l’ensemble des parieurs savent pertinemment qu’il possède également un gros moteur et un énorme potentiel, ils le savent capables de faire de grandes choses dans ses jours fastes. Le protégé de l’écurie GTA reste sur trois disqualifications consécutives, il avait pourtant l’occasion de se distinguer à l’occasion de ses sorties à Cavaillon et Lyon la Soie avant de commettre l’irréparable dans le dernier tournant alors qu’il paraissait au-dessus du lot. Meilleur droitier que gaucher, nous n’avons pas trop le choix des engagements à cette période de l’année, ce qui nous oblige à le présenter dans cette épreuve. Le fils de Village Mystic sera confié à Mélissande Chabran qui s’entend parfaitement avec lui, l’engagement est plutôt favorable à la limite du recul, bref tous les feux sont au vert sauf qu’il évoluera sur un tracé à main gauche. Sa mission sera de rester sage du départ à l’arrivée et de tracer une belle ligne droite, s’il y parvient, nous serons totalement satisfaits.

 

 

 

Arpège Herblinaie n’a pas encore eu la chance de pouvoir se présenter en piste pour le compte de notre entrainement, pourtant cela fait déjà plusieurs semaines qu’il est présent à Senas et qu’il travaille régulièrement, Non-partant en dernier lieu à Castelsarrasin, le cheval ayant fait de la température, il est désormais totalement rétabli et prêt à en découdre sur la piste de Lyon-Parilly. Le fils d’Imoko nous avait fait bonne impression lors de sa 3e place obtenue à Hyères dans un lot bien composé mais bien moins relevé que celui qu’il va devoir faire face ce mardi. Notre protégé sera confié pour l’occasion à Pierrick Le Moel et aura l’avantage de partir en tête mais la concurrence s’annonce féroce avec notamment la présence de quelques sérieux clients au premier poteau comme aux 25 mètres. Arpège n’aura pas la partie facile, il faudra compter sur des circonstances de course favorables et sur la défaillance des favoris pour le voir conclure à l’arrivée, bref il tentera de brouiller les cartes. Simple outsider au papier.

 

 

 

 

Fuiletais d’Airou n’est plus aussi bien qu’à son arrivée dans le sud-est, il avait réalisé une excellente performance à Lyon-Parilly lors de ses débuts sous notre entrainement en obtenant le premier accessit avant d’enchainer par des sorties plus décevantes les unes que les autres. Sa dernière tentative à Borély n’a guère été rassurante, il s’est montré plusieurs fois fautifs, étant hors d’allures du départ à l’arrivée. Le protégé de Serge Olivi n’est pas dans sa robe de mariée actuellement, pourtant il va faire face à un bel engagement au premier échelon et sera présenté déferré des postérieurs, il posséderait une première chance dans ce lot si nous l’avions au mieux, ce qui est loin d’être le cas. Vu sa forme du moment, Fuiletais a besoin de nous rassurer avant tout, difficile d’être optimiste avant le coup.

 

 

 

 

L’année 2019 de Caribbean Sea n’a pas été à la hauteur de ce que nous pouvions espérer d’une jument de ce calibre, elle a été victime de sa santé, enchaînant divers pépins qui ont retardé son retour à la compétition. Absente des pistes de février à Juillet, elle a effectué trois parcours de remise en condition avant d’être contrainte de nouveau à l’arrêt suite à divers petits ennuis de santé. Pour son retour en piste, elle sera présente dans l’épreuve réservée aux apprentis, associée à Marion Donabedian, course dans laquelle elle devra s’élancer aux 25 mètres. Difficile d’être confiant, elle demande à être revue dans d’autres conditions.

 

 

 

Diva de Chambray est la petite sœur de notre papy Bacchus, cheval délicat et souvent insaisissable, qui a tout de même montré une certaine qualité sous la selle. Récemment arrivée dans nos boxes, Diva a réalisé une année assez correcte dans l’ensemble même si elle n’est pas encore parvenue à passer le poteau en tête. Nous l’avons essayé au travail dans la spécialité du monté et l’essai s’est avéré concluant, pourtant ses performances passées dans la discipline ne sont guère rassurantes, elle a souvent été disqualifié sous la selle, seule une 5e place à Reims cette année sont à mettre à son crédit. Dans ce lot, elle aura quelques clients sympathiques à affronter, sa tâche ne s’annonce pas simple, mais elle aura l’énorme avantage de s’élancer au premier poteau et sera présentée totalement déchaussée. La partenaire de Marie Darbord ne fera pas partie des priorités mais elle tentera de jouer les troubles fêtes et sera à l’affût de la moindre défaillance des favoris.

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article