Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants jeudi à Borély

La réunion d’hier après-midi à Borély avait un double intérêt, le premier était les huit courses au programme avec un plateau de choix, le second était la rencontre des professionnels de la région avec Philippe Savinel, candidat déclaré à la succession de Dominique de Bellaigue. Pour notre part, nous avons assisté à cette réunion avec la plus grande attention, il est primordial d’avoir le point du vu des divers candidats sur le futur de notre filière, notre avenir est en partie entre leurs mains. Côté courses, Chantereine et Chene de Landisacq ont été décevants dans l’épreuve montée du jour, contrairement à Ebabiela, bonne seconde dans un lot relativement bien composé, la jument a su répondre présente pour le plus grand plaisir de tout son entourage.

 

 

Mea culpa, les retours de Normandie font parfois commettre des erreurs et des oublis, vous avez pu constater que nous avons totalement oublié de vous faire part de la présence d’Eclair de Nice dans le prix de Charbonnières. Rien de bien grave en soi sachant que le cheval n’avait pas une chance prépondérante dans cette épreuve, il s’agissait avant tout d’une seconde course de rentrée et l’associé de Marion Donabedian trouvait une tâche bien trop compliqué au vu de sa condition physique. Par contre, nous n’avions pas omis d’afficher notre confiance envers Ebabiela, nous la pensions tout à fait capable de disputer l’arrivée même si nous savions pertinemment qu’elle était plus confirmée sur les parcours à main droite. La fille d’Ubriaco n’a pas déçu en s’emparant d’une bonne seconde place malgré quelques difficultés à bien négocier les virages, elle s’est montrée sage et appliquée pour s’approprier le premier accessit. Très prudente dans sa mise en jambe, elle s’est rapprochée progressivement grâce au jeu des relais avant de prendre la direction des opérations à un tour de l’arrivée. En tête pour aborder le dernier virage qu’il a fallu assurer un maximum, la petite Ebabiela s’est ensuite bien relancée, sans pour autant pouvoir menacer le futur lauréat, pour s’octroyer une excellente seconde place dans un lot bien composé. La protégée de Jean-Noël Monteiro a encore apporté satisfaction, elle s’est montrée sérieuse d’un bout à l’autre du parcours sur un tracé qui ne semblait guère lui convenir. Si à l’avenir, elle pouvait bien faire sur les parcours à main gauche, cela nous permettrait d’avoir d’autres perspectives, notamment cet hiver à Cagnes-sur-Mer. Avant de se projeter, il faudra tout de même effectuer certains réglages, la jument étant tout de même bien plus performante à droite.

 

 

Quant à l’oublié du jour, Eclair de Nice, il a été disqualifié au kilomètre alors qu’il se trouvait à l’arrière du petit peloton, le cheval a été logiquement sanctionné par les juges aux allures, étant toujours très difficile à remettre au trot lorsqu’il se décide à galoper, Marion Donabedian peut en témoigner. Le fils de Nuage de Lait n’est pas encore prêt, il a besoin de travailler et de courir avant d’être à 100% de ses moyens, nous espérons l’avoir au mieux dans les prochaines semaines.

 

 

 

Nous comptions également sur une bonne performance de Chantereine et une possible réhabilitation de Chene de Landisacq dans l’épreuve montée du jour, mais nos deux protégés ont été bien loin de répondre à nos attentes. La petite Chantereine n’a jamais été véritablement dangereuse, elle n’est pas partie ventre à terre comme à son habitude, se retrouvant tout de même assez rapidement dans le dos des premiers dans une course très rythmée. Derrière, elle n’a jamais été en mesure de se rapprocher utilement, terminant en net retrait des premiers, la fille de Quai Bourbon se montrant relativement décevante dans l’ensemble. Cependant, elle ne mérite pas d’être condamné sur ses récents échecs, la jument va monter progressivement en régime et devrait arriver fin prête pour Marseille-Vivaux, piste qu’elle affectionne particulièrement.

Quant à Chene de Landisacq, il s’est montré rapidement fautif, malgré toute la vigilance de Mélissande Chabran. Le cheval semble avoir pris un certain vice avec ses fautes à répétition, nous allons tâcher de remédier très vite à ce problème, même si la partie ne semble pas gagné d’avance.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article