Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Un dernier trimestre difficile à négocier

La période septembre octobre et novembre est relativement creuse dans notre région, les réunions sont peu nombreuses, les courses se font rares, la faute à un calendrier mal ficelé qui met souvent beaucoup d'entraîneurs du sud-est dans l’embarras. Chaque année, nous essayons d’anticiper ce creux en faisant le maximum pour réaliser un bel été, tout en conservant quelques chevaux en bon état de forme pour prendre le relais durant cette période. Malgré tout, la difficulté demeure la même, le manque de course et le choix des engagements, pourtant nous n’avons pas d’autres choix que de faire tourner la boutique et pour cela nous devons absolument obtenir des résultats pour payer les facture mensuelles.

 

 

Au cours de ce mois, nous avons limité la casse en obtenant quelques résultats intéressants, mais insuffisant à nos yeux pour être totalement satisfaits. Ce n’est pas en remportant deux courses dans la catégorie des amateurs que nous allons réussir à faire face aux factures qui ne cessent de tomber. Nous avons pu constater que les épreuves pour amateur étaient en vogue en ce moment, à chaque réunion, nous avons droit à deux courses dans cette catégorie, ce qui peut paraître surprenant et absurde. Dans notre malheur, nous avons tout de même la chance d’avoir eu l’Isle sur la Sorgue à disposition tout au long du mois de septembre, les réunions estivales ayant été reportées à cette date pour cause de travaux sur l'hippodrome. Nous avons également droit à Hyères tous les samedis, sans toutefois avoir des engagements intéressants pour nos chevaux.

 

 

Reste la solution de se déplacer en dehors de la région, ce que nous faisons régulièrement tout au long de l’année. Les hippodromes de Lyon ont commencé à ouvrir leurs portes, ce qui pourrait nous permettre d’avoir quelques chevaux à présenter en piste, selon les engagements, nous pouvons également effectuer quelques déplacements dans le sud-ouest, mais force est de constater que nos derniers déplacements du côté de Toulouse et de Beaumont-de-Lomagne n’ont pas été d’une franche réussite. Septembre n’est jamais simple à négocier, mais que dire d’octobre avec seulement Borély et Salon de Provence à disposition des professionnels, même si nous aurons également quelques intermèdes du côté d'Hyères et Cavaillon. Ces réunions sont encore largement insuffisantes pour espérer quoi que ce soit, il faudra peut-être tenter quelques incursions en région parisienne mais encore faut-il avoir des chevaux suffisamment qualiteux pour s’y déplacer. Le mois de novembre sera du même acabit, il faudra patienter jusqu'à l’ouverture du meeting d’hiver à Cagnes-sur-Mer en décembre pour trouver enfin des courses pour l’ensemble de nos chevaux, tout en sachant, que pour nous, le meeting sur la Riviera est loin d’être l’objectif prioritaire. En attendant, nous aurons également Vivaux pour sauver ce qui peut l’être.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article