Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants dimanche à Oraison, Feurs et Castillonnes

Pour cette rentrée de septembre, aucun de nos quatre pensionnaires, présents dans le sud-ouest, le centre-est et le sud-est, n’a été en mesure de nos apporter une 38e victoire depuis le début de la saison. Debussy a été le seul à avoir fait honneur à notre entrainement en s’emparant d’une bonne 3e place à Oraison. Go on des Thirons a montré certains moyens pour ses premiers pas en compétition du côté de Feurs, alors que Boléro Love de Lou s’est montré fort décevant à Castillonnes.

 

 

Nos deux représentants sur l’hippodrome d’Oraison avaient quelques ambitions avant le coup, Debussy avait un devoir absolu de prendre des gains, quant à Divine Bessin, nous en attendions un bon comportement pour son retour à la compétition. Le fils de Timoko a fait oublier sa dernière tentative à Cavaillon où il s’était montré fautif dès le départ, il s’est superbement élancé pour ensuite prendre la direction des opérations dès le premier virage. Relayé au bout de la ligne opposée, puis patient sur un troisième rideau côté corde, Debussy a plongé en dedans dans la phase finale mais son joli coup de rein final n’a pas suffi pour décrocher le premier accessit, échouant du minimum, pour empêcher le jumelé gagnant des chevaux de Romuald Mourice. Vu son faible compte en banque, nous aurions préféré obtenir la seconde place, mais le cheval s’est encore très bien comporté, démontrant tout le bien que nous pensons de lui depuis son arrivée dans nos boxes. Quant à Divine Bessin, elle s’est contentée de suivre parmi les derniers avant de finir honorablement en retrait des premiers. La fille d’Uniclove n’était certainement pas encore suffisamment affûtée pour espérer accrocher un meilleur classement, il faudra surtout la suivre lorsqu’elle retrouvera la discipline du trot monté.

 

 

 

A Feurs, nous espérions secrètement une bonne performance du débutant Go on des Thirons, le protégé de Jean-Jacques Bouquet découvrait la compétition à l’occasion d’une épreuve au trot monté. Associé à Mélissande Chabran, le fils d’Uppercut du Rib s’est comporté honorablement mais sans parvenir à obtenir la première allocation de sa jeune carrière. Isolé au départ, il s’est élancé tout en dehors pour éviter toute mauvaise surprise dès les premiers mètres de course. Go on s’est ensuite montrée assez froid durant le parcours, il avait tendance à s’endormir sur ses lauriers alors qu’il était relativement bien placé dans le sillage des premiers. Le rejeton d’Uppercut du Rib n’a pas été en mesure de répondre à l’accélération des premiers dans la ligne d’en face avant de reprendre le mors dans le tournant final, mais bien trop tard pour espérer décrocher son premier chèque. Le protégé de Jean-Jacques Bouquet a encore besoin d’apprendre son métier, il devrait être revu à l’attelé pour le réveiller quelque peu, puis il se sera certainement à reprendre dans la discipline du trot monté.

 

 

Dans le sud-ouest, Boléro Love de Lou n’a pas été à la hauteur de nos espérances. Nous le pensions capable d’accrocher une nouvelle allocation malgré la qualité du lot mais le cheval a montré ses limites lorsque les circonstances de course ne lui sont pas favorables. Parti assez lentement, puis en tête à un tour du but après avoir dû fournir un violent effort pour se porter aux avant-postes, Boléro a ensuite montré des signes de lassitudes dans l’ultime tournant avant de conclure en retrait des premiers. Le fils d’In Love With You n’a plus autant de marge qu’auparavant, il est désormais totalement dépendant du parcours avec son joli pactole sur son compte en banque, mais il peut encore largement tirer son épingle du jeu dans la catégorie des amateurs ou en apprentis.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article