Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants dimanche à Carpentras

La journée du dimanche 8 septembre à Carpentras était en partie réservée aux amateurs, l’UNAT du sud-est avait mis les petits plats dans les grands en programmant quatre épreuves au cours de la réunion afin de satisfaire le plus grand nombre de ses adhérents. Nos amateurs avaient à cœur de se mettre en évidence, notamment Manuel Amoros, en quête d’un premier succès, et Julien Hamelet pour la dernière sortie de Chatain Clair sous ses couleurs. L’ex-international français a échoué avec Chêne de Landisacq, le cheval s’est désuni dans l’ultime tournant mais Julien Hamelet est parvenu à l’emporter avec son Châtain Clair, permettant ainsi à l’écurie d’enregistrer une 38e victoire depuis le début de l’année.

 

 

Chatain Clair disputait sa dernière course sous les couleurs de Julien Hamelet à l’occasion du prix Marion Donabedian et Ecurie Kevyn Thonnerieux (course sponsorisée par l’écurie), son amateur-propriétaire avait à cœur de se séparer de son protégé de la plus belle des manières. Le fils de Kesaco Phedo n’a pas failli à la tâche en s'imposant surement, il s'est ainsi offert une magnifique sortie avant de rejoindre les boxes de notre amie Vanessa Crevits. L’associé de Julien Hamelet s’est très bien élancé pour se porter rapidement tête et corde avant de se faire relayer à un tour du but, son amateur s’est ensuite montré patient dans le sillage de l’animateur, décalant son partenaire à la sortie du tournant final pour ensuite s’envoler vers un facile succès, tout en devant surveiller, du coin de l’œil, la bonne fin de course de son principal rival Brem Orange. Julien Hamelet a signé à cette occasion la sixième victoire de sa carrière, la troisième de la saison et remporté l’épreuve sponsorisé par l’écurie pour le plus grand plaisir de toute la Team KT. Pour autant, il n'est pas reparti avec Marion Donabedian comme trophée dédié au lauréat, mais avec le sentiment du devoir accompli. Nous tenons à féliciter notre amateur pour cette belle victoire ainsi que son partenaire Châtain Clair, irréprochable durant toute la période estivale sous notre entrainement. Nous lui souhaitons bonne chance pour la suite de sa carrière.

 

 

 

 

Rendre 25 mètres n’est jamais évident, même dans la catégorie des amateurs, un bon départ est souvent 50% du résultat final, surtout lorsque vous n’avez pas les secondes nécessaires dans les mains pour faire le tour du peloton. Boléro Love de Lou l’a appris à ses dépens dans l'épreuve d'ouverture de la réunion. Parti moyennement à son échelon, il s'est vite retrouvé relégué à l’arrière-garde, le fils d’In Love With You a ensuite produit son effort dans la ligne opposée mais n’a jamais été en mesure d’inquiéter les quatre premiers dans la phase finale, terminant honorablement à la 5e place en retrait. En descendant de catégorie, Boléro trouvait l’occasion idéale de remonter sur le podium, cette 5e place en amateur n’a rien d’inquiétant outre mesure même si nous savons pertinemment qu’il risque de trouver des tâches bien plus compliquées à l’avenir. Quant à Bacchus Chambray, il a démontré que l’attelé n’était vraiment pas sa tasse de thé, il s’est élancé au grand galop, étant rapidement hors course, son driver préférant l’arrêter à un tour du but. Le fils de Petrus du Bocage retrouvera la discipline du trot monté lors de sa prochaine tentative à l’Isle-sur-Sorgue avec des ambitions bien différentes.

 

 

 

 

Manuel Amoros n’aura pas réussi à transformer le pénalty qui lui aurait enfin permis d’ouvrir son compteur victoire, son partenaire, Chêne de Landisacq a été disqualifié à la sortie du tournant final alors qu’il semblait nettement dominé pour la victoire. Le fils de Nahar de Beval n’a pas déboulé, comme à son habitude lors du lâché des élastiques, mais il s’est ensuite vite mis en jambe pour se hisser aux avant-postes. Malmené par ses adversaires, Chêne a été contraint de virer en épaisseur durant un bon tour de piste, il n’a pas eu le temps de souffler dans le parcours pour prendre un bon bol d’air salvateur qui lui aurait peut-être permis aller au bout de son entreprise. Nous espérions grandement un succès de l’ex-joueur de l’Olympique de Marseille, nous avions tout mis en œuvre pour qu’il parvienne à passer le poteau en tête mais nous avons échoué dans notre mission. Ce n’est que partie remise, Manu Amoros saura très vite rebondir comme il l’a toujours fait durant sa carrière de footballeur. Quant à Divine Bessin, elle s’est contentée de suivre à l’arrière-garde pour ensuite tracer une plaisante ligne droite en retrait des premiers. La fille d’Uniclove continue de peaufiner sa condition physique, encore un peu de travail avant qu’elle ne soit à nouveau compétitive pour les premières places.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article