Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Nos partants dimanche à Carpentras et Lyon-Parilly

Ce dimanche 8 septembre à Carpentras, six épreuves seront au programme dont quatre réservée à la seule catégorie des amateurs. L’écurie a décidé de faire confiance à ses amateurs en leur offrant quelques bonnes cartouches, à eux d’associer plaisir et résultats en luttant pour les premières places. Le duo Chatain Clair et Julien Hamelet s’annoncent comme des prétendants sérieux au podium tout comme Boléro Love de Lou qui redescend de catégorie. Manuel Amoros, pour sa part, aura l’occasion rêvée de passer le poteau en tête pour la première fois avec un Chêne de Landisacq au mieux de sa forme. A Lyon-Parilly, Epico Blue sera présent dans l’épreuve montée du jour, il tentera de faire oublier sa récente mésaventure Toulousaine.

 

 

Chêne de Landisacq semble être dans la forme de sa vie depuis son arrivée à Senas, il a signé trois magnifiques succès en une semaine avant d’enchainer par une superbe 3e place à Waregem en Belgique. Lauréat avec deux amateurs différents à son sulky, c’est au tour d’un troisième larron de monter sur le fiacre, en l’occurrence Manuel Amoros, dans le but d’ouvrir son compteur victoire. La partie est loin d’être gagnée d’avance, le lot est assez homogène dans l’ensemble avec quelques candidats aux dents longues au départ. Nous avons mis tous les atouts de son côté, le fils de Nahar de Beval sera totalement déchaussé, excellent débouleur également, il pourra se porter très vite aux avant-postes comme patienter sagement dans le peloton. Toute la Team KT espère secrètement une victoire pour notre ami et amateur, Manuel Amoros, qui ne connait pas la pression. A lui maintenant d’aller droit au but et de marquer le pénalty qui s’offre à lui avec Chêne de Landisacq.

Divine Bessin vient d’effectuer sa rentrée après plusieurs mois de repos, et nous avons pu constater que la fille d’Uniclove avait encore besoin de travail et d’enchainer les parcours avant d’être compétitive. Associée à Julien Hamelet et bien placée au premier poteau, nous espérons la voir courir en progrès, une placette est possible en cas de défaillance des favoris.

 

 

 

Chatain Clair est d’une louable régularité aussi bien en amateur qu’en professionnel, il est difficile de lui reprocher quoi que ce soit cet été où il a fait la majorité des arrivées à chacune de ses sorties. Le fils de Kesaco Phedo sera présenté sans ses chaussures et aura l’énorme avantage de s’élancer 25 mètres devant ses principaux rivaux que seront Bernazan mais surtout Brem Orange. Le protégé de Julien Hamelet disputera pour l’occasion sa dernière course sous les couleurs de son amateur-propriétaire, nous espérons qu’il pourra lui apporter un dernier succès avant des adieux qui seront certainement déchirants. Sauf incident, il ne devrait pas sortir du trio gagnant, la confiance est de mise.

 

 

 

Boléro Love de Lou reste sur une performance décevante à Castillonnes, il a dû produire un effort pour se porter aux avant-postes qu’il a eu du mal à digérer en fin de parcours, cette sortie est à vite oublier. Pour son retour dans la catégorie des amateurs, il trouve un lot largement dans ses cordes et garde son mot à dire pour jouer les premiers rôles malgré son handicap initial, mais pour cela il devra impérativement bien s’élancer à son échelon. S’il se montre sous son meilleur jour, il devrait prendre une part active à l’arrivée, sa place est, en principe, sur le podium.

Cette épreuve réservée aux amateurs arrive à point nommé pour Bacchus Chambray, elle va lui permettre de peaufiner sa condition physique en vu de préparer une future épreuve au trot monté. Le fils de Petrus du Bocage n’est absolument pas un cheval attelé, il faut remonter à ses débuts pour trouver trace d’une allocation à son actif, il a plus souvent connu les joies de la disqualification que celles des balances dans la discipline. Ferré et confié à Jean Monteleon, il est impossible à conseiller, il vaut mieux le regarder courir et attendre sa prochaine sortie sous la selle. Impasse.

 

 

 

Epico Blue a été victime des juges allures en dernier lieu à Toulouse alors qu’il ne méritait pas d’être disqualifié, les commissaires ont jugé qu’il avait commis plus de 15 foulées autres que le trot durant le parcours alors qu’il se trouvait seul en tête à la sortie du tournant final et que la victoire lui semblait promise. Après la course et visionnage du film de la course, ils ont été incapables de nous confirmer les 15 foulées, nous démontrant au passage leurs incompétences. Malheureux, le protégé de l’écurie GTA aura à cœur de se racheter et de remettre les pendules à l’heure même si le lot semble bien mieux composé qu’à Toulouse. De nouveau confié à Ryan Thonnerieux mais ferré cette fois-ci, le fils de Village Mystic devrait pouvoir bien s’adapter à la piste de Lyon-Parilly même s’il est meilleure sur les tracés à main droite. Epico aura tout de même l’avantage de s’élancer au premier échelon, ce qui peut lui permettre de se réhabiliter s’il demeure sage d’un bout à l’autre du parcours. Nous l’espérons capable de disputer les premières places.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article