Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Une fantastique expérience international à Waregem

La montagne était trop haute, le col infranchissable pour notre petite Dignité dans le Grand prix de Waregem, magnifique groupe II, qui se disputait en Belgique. Les tribunes étaient archi combles pour la plus belle réunion de l’année sur l’hippodrome de Waregem où près de 35.000 personnes s’étaient déplacées pour assister aux deux plus belles épreuves de la réunion, le Grand steeple-chase des Flandres et le Grand prix de Waregem, course qui nous intéressait directement. Nous n’avions pas forcément l’habitude de ce mode départ, avec une volte à gauche sur un tracé à main droite, de plus, les chevaux ont longuement patienté sur la piste en herbe avant que le starter ne valide le départ. Dignité est partie correctement mais bien moins vite que Gustafson et Espoir d’Avril qui ont fusés dès le lâché des élastiques, la jument s’est rapidement positionnée sur un troisième rideau côté corde dans une course sans temps mort. La fille de Love You est ensuite  passée à l’offensive au début de ligne opposée mais sans parvenir à doubler Espoir d’Avril, elle est donc restée en suspension dans l’ultime tournant avant de trouver le temps long dans la phase finale, étant débordée de toute part, tout en parvenant à conserver la 7e place, l’ultime allocation de l’épreuve. Avec un peu plus de patience et en conservant le dos d’Espoir d’Avril, notre protégée aurait pu éventuellement prétendre à un meilleur classement, rien n’est moins sur, mais nous avons pris l’option de jouer notre va-tout. Dignité faisait tout de même face à un sacré lot avec des ogres de la trempe de Bugsy Malone, Cicéro Noa ou encore Hambo Transs R. Le lauréat Gustafson a également fait forte impression, ne se laissant jamais approché, tout comme Espoir d’Avril, excellent à ce niveau. Le lauréat a de surcroît explosé les aiguilles du chronomètre en s’imposant dans le temps canon de 1’11’9, nouveau record de l’épreuve. Dignité ne sera pas venu pour rien, elle a tout de même battu son record personnel à cette occasion en trottant 1’13 sur le tracé des 2350 mètres, maigre consolation.

 

 

 

 

 

Vu sa forme du moment, nous étions, par contre, très confiants avec Chêne de Landisacq dans la course suivante. Nous le pensions capable d’enchainer une 4e victoire de rang au vu de l’engagement très favorable, au plafond des gains, et surtout après avoir hérité du numéro un derrière l’autostart sur la courte distance des 1800 mètres. Mais c’était sans compter sur l’opposition totalement inconnu à nos yeux, le diable belge, Jos Verbeeck a encore frappé pour s’imposer facilement sur ses terres, nous avons dû nous contenter de la troisième place, battu par deux chevaux d’un excellent niveau. Comme à son habitude, Chêne a pris un départ canon pour s’installer rapidement au commandement, mais le fils de Nahar de Beval a été contré durant tout le parcours par un adversaire qui a finalement lâché prise au bout de la ligne opposée. Dominé pour la victoire par l’associé de Jos Verbeeck, Chêne s’est retrouvé à la lutte pour la seconde place, notre protégé s’est battu comme un beau diable, pour finalement échouer du minimum pour le premier accessit. Chêne a également battu son record personnel, en trottant 1’12’5 sur le parcours des 1800 mètres.

 

 

 

Nous n’avons aucun regrets d’avoir effectué un si long déplacement, nos chevaux ont donné le meilleur d’eux-mêmes et ont fait honneur à notre entrainement à l’international. Difficile pour le moment de se projeter à l’année prochaine, mais si l’occasion se présente, nous n’hésiterons pas à revenir, ce fût une merveilleuse expérience qui mérite d’être vécue à nouveau. Concernant nos deux chevaux, Dignité va s’accorder un léger break, histoire de digérer cette course sans concessions, quant à Chêne de Landisacq, il devrait être très vite revu dans les quartés+ de la région.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article