Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants vendredi à Beaumont-de-Lomagne et samedi à Hyères

Nos chevaux aiment jouer avec nos émotions, l’écurie est passée de l’énorme déception vendredi à Beaumont-de-Lomagne, à la joie samedi à Hyères grâce à notre 10e victoire du mois. Nous avions pris un léger coup de bambou derrière la tête avec l’échec de Cracker à Beaumont-de-Lomagne mais c’est finalement Erwin de Touchyvon qui nous a redonné le sourire le lendemain en l’emportant facilement à Hyères. Avec ce nouveau sacre, la Team KT a signé la 37e victoire depuis le début de la saison, le record des 39 succès de l’an dernier pourrait être battu d’ici quelques semaines, du moins, c'est tout le mal que nous nous souhaitons. 

 

 

Erwin de Touchyvon était sur la montante, il venait d’enchainer plusieurs tentatives encourageantes depuis ses graves soucis de santé mais nous ne nous l’avions pas encore au mieux comme au temps de sa splendeur où il avait aligné deux succès de rang l’an dernier. Hier après-midi sur l’hippodrome de la Plage, nous ne nous attendions pas à le voir l’emporter vu les conditions de course, il n’avait pas la partie facile avec le numéro 14 derrière l’autostart sur la courte distance des 2050 mètres. Malgré ce léger handicap, le fils de Rocklyn est parti ventre à terre pour se porter en tête dès le premier virage, puis il a continué sur sa lancée pour accentuer son avance sur le reste du peloton devant les tribunes. Erwin a tout de même légèrement tiré durant le parcours, ce qui aurait pu lui être préjudiciable comme en dernier lieu à Villeneuve-sur-Lot où il avait calé à mi-ligne droite. finalement  le petit frère de Baltic Charm est parvenu à remettre un magnifique coup de rein à l’entrée de la dernière ligne droite pour se mettre hors de portée de ses rivaux, puis il s'est contenté de contrôler jusqu'au poteau d'arrivée pour l’emporter somme toute facilement en 1’14’1, son nouveau record personnel. Notre protégé n’avait plus franchi le poteau en tête depuis le 9 juin 2018, soit un peu plus d’un an d’attente. Cette victoire devrait certainement en appeler d’autres, le cheval demeure en léger retard de gains et devrait pouvoir s’illustrer durant l’automne, notamment sur le petit anneau de Vivaux.

 

 

 

Le voyage de vendredi à Beaumont-de-Lomagne a été beaucoup moins fructueux, Cracker, notre unique représentant s’est subitement éteint au bout de la ligne opposée alors que nous le pensions capable d’aller au bout de son entreprise. Le protégé de Jean-Jacques Bouquet, sans ressource, s’est pris un uppercut par le futur lauréat dans le dernier tournant pour ensuite terminer péniblement dans le lointain. Une contre-performance qui nous a forcément interpellé car surprenante et inattendue, Cracker a peut-être souffert de la chaleur étouffante, à moins qu’il ne soit tout simplement émoussé après une année exceptionnelle où il a engrangé près de 50.000€ de gains. Nous avons opté pour une mise au repos totale, le fils de Laetenter Diem a vraiment mérité des vacances pour revenir encore plus fort. Suite à cet échec, un internaute nous a envoyé un message privé sur notre page Facebook pour saluer notre manque de respect envers les parieurs et d’avoir fait le jeu du gagnant. En tant qu’entraîneur public, nous sommes obligatoirement exposé aux critiques et aux insultes, encore plus avec ce blog, où nous parlons de la vie quotidienne de l’écurie. La critique fait partie du jeu, nous l’acceptons volontiers surtout lorsqu’elle est constructive mais nous évitons de répondre directement, le débat serait stérile et inutile, il n’aurait aucun sens, par contre nous pouvons essayer de répondre à travers ce blog. Concernant la course de Cracker, ce monsieur aurait pu constater, en faisant le papier correctement, que notre cheval a toujours obtenu ses meilleurs résultats en allant devant, il s’agit d’un cheval froid, dur qui aime dominer son sujet, il n’a besoin de personne pour faire sa course. Au sein de notre écurie, nous ne nous déplaçons jamais sur les champs de courses pour viser la seconde place avec des premières chances mais une course reste une course avec ses aléas, les chevaux sont des êtres vivants avec des jours sans, comme tout le monde peut en avoir. Nous concernant, nous savons que nous ferons jamais l’unanimité, mais soyez sur d’une chose, nous ne manquerons de respect à nos propriétaires, ni envers les parieurs.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

VERBESSELT Didier 01/09/2019 15:52

Bonjour et félicitations.Vous prenez soin de vos pensionnaires et celà est remarquable. Bonne continuation, la team. Turfistement votre.