Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Nouveau doublé de l'écurie mardi à Aix-les-Bains

C’était la quille hier après-midi à Aix-les-Bains, la dernière réunion du meeting, nous l’avons abordé avec une certaine hargne dans l’espoir de finir la quinzaine en apothéose. L’écurie n’a pas raté la dernière marche, nous avons encore remporté trois succès au cours de la journée, mais sans coup de trois ce coup-ci. Dignité s’est adjugé l’affiche principale avec autorité et Chêne de Landisacq a clôturé le meeting de la plus belle des manières en s’imposant de bout en bout dans la catégorie des amateurs. La troisième victoire a été obtenue par Marion Donabedian au sulky de Boss du Marny dans le réclamer du jour pour le compte de l’entrainement de notre ami et amateur Jean-Jacques Bouquet. Le triomphe a été total durant cette quinzaine, nous reviendrons en détail sur le bilan de ce meeting que nous quittons avec une certaine tristesse. Vivement l’année prochaine.

 

 

Après son récital du 29 juillet dernier où elle avait perdu ses adversaires en route après avoir concédé beaucoup de terrain au départ, Dignité a remis le couvert en s’offrant un magnifique doublé dans l’épreuve phare de la réunion. La fille de Love You ne s’est pas montrée hésitante au départ cette fois-ci, très vite en jambe, elle a contourné le peloton dans le premier virage pour s’installer au commandement, puis a contrôlé les opérations jusqu’à la mi-ligne droite, moment choisi pour remettre un coup de rein et l’emporter plus facilement que ne l’indique l’écart à l’arrivée. Dignité n’a pas vraiment rencontré d’opposition, elle s’est imposée avec autorité et facilité sur une distance qui semblait, avant le coup, rédhibitoire, mais sa classe et sa forme ont fait nettement la différence. L’élève de Sébastien Guarato a encore de beaux jours devant elle, elle semble se plaire particulièrement à Aix-les-Bains mais également sur les pistes en herbe. Elle s’est offert, à cette occasion, la 8e victoire de sa carrière et avoisine aujourd’hui les 140.000€ de gains.   

 

 

 

Dans la dernière épreuve de la réunion et du meeting, celle réservée aux amateurs, l’écurie s’est attribué un nouveau jumelé gagnant à Aix-les-Bains grâce au surprenant Chêne de Landisacq et au courageux Châtain Clair. Le fils de Nahar de Beval, brillant lauréat dimanche dans cette même catégorie, s’est permis le luxe de doubler la mise avec seulement un jour de récupération dans les pattes et avec deux drivers différents. Parti ventre à terre et en tête dès le premier virage, Chêne de Landisacq l’a emporté de bout en bout, à la manière des forts, en cheval totalement déclassé dans cette catégorie. Notre nouveau protégé est totalement transformé depuis son arrivée sous notre entrainement, il a retrouvé un second souffle et une seconde jeunesse, l’air de la montagne semble également lui convenir à merveille, il est même difficile de se prononcer sur ses limites actuelles. Quant à Châtain Clair, il n’a pas démérité en s’octroyant le premier accessit après avoir longtemps patienté sur un troisième rideau. Le fils de Kesaco Phedo a mis un joli coup de rein final sans toutefois pouvoir revenir sur son nouveau compagnon d’entrainement. L’associé de Julien Hamelet a confirmé son récent succès sur cet anneau, il a également démontré sa grande forme et ses bonnes dispositions sur les pistes en herbe.

 

 

 

Nous vous avions annoncé que Bacchus Chambray était encore loin d’être au fond du trou, le rejeton de Petrus du Bocage a encore un moral d’acier malgré son âge avancé et les nombreux combats durant sa carrière. Associé à Mélissande Chabran, en pleine confiance depuis son arrivée dans la Team KT, le cheval a parfaitement répondu présent en s’emparant du premier accessit derrière l’épouvantail de la course, Coyote du Caux. Très vite en jambe et grand animateur de l’épreuve, notre papy a longtemps fait de la résistance en tenant tête au principal favori, puis en se montrant courageux pour conserver le premier accessit. Ce bon vieux serviteur a donc obtenu sa première allocation sous notre entrainement, une première qui pourrait bien en appeler d’autres, notamment sur l’anneau de Vivaux durant l’automne. Quant à Crack de la Cote, il a été sanctionné pour ses allures au bout de la ligne opposée alors qu’il se trouvait bien placé dans le sillage des deux premiers. Le fils de Rombaldi demeure toujours un peu spécial que cela soit à l’attelé ou monté, mais il devrait rapidement remettre les pendules à l’heure.  

 

 

 

Gitano Blue n’a pas été des plus heureux dans la dernière ligne droite du prix de la Tour du Pin. Le protégé de Serge Olivi, à la lutte pour la victoire, s’est subitement mis à la faute, trébuchant au plus mauvais moment, alors qu’il semblait pouvoir contenir les assauts de son principal assaillant. Le fils de Prodigious avait pourtant pris un superbe départ pour ensuite se projeter tête et corde dans le premier virage et assurer un train régulier à l’épreuve. Accélérant progressivement dans l’ultime tournant, Gitano semblait dominer aisément l’opposition lorsqu’il a maladroitement trébuché à mi-ligne droite, entraînant sa faute et sa disqualification. Notre protégé est loin d’avoir démérité, il devrait, en principe, recourir du côté d’Hyères avant de prendre un repos bien mérité. Rien ne presse avec Gitano Blue, il s’agit d’un cheval d’avenir, nous prendrons tout le temps nécessaire pour lui apprendre son métier correctement et le faire progresser de manière à rivaliser avec les bons à moyen terme.

 

 

Du côté des déceptions de la journée, Erwin de Touchyvon et Ecalys of Night n’ont pas répondu à nos attentes dans l’épreuve réservée aux apprentis. L’associé de Marion Donabedian s’est montré indélicat après 100 mètres de course, étant disqualifié, imité par le protégé de Michel Torres-Arnau et Pierre Cantareil quelques centaines de mètres plus loin, alors qu’il entamait son effort pour se rapprocher du groupe de tête. Erwin aura peut-être l’occasion de se racheter dimanche à Sault, alors qu’Ecalys tentera de faire oublier ce faux-pas lundi à Hyères.

 

 

Notre amateur Jean-Jacques Bouquet a pris la sage décision de s’accorder quelques jours de vacances en famille sur les bords du lac du Bourget et d’emmener dans ses bagages, Boss du Marny, pour disputer le réclamer réservé aux apprentis pour chevaux d’âges. Le fils de Rocklyn retrouvait pour l’occasion sa fidèle partenaire, Marion Donabedian, de retour de ses congés forcés et l’association a fait de nouveau des étincelles pour le plus grand plaisir de toute la Team KT. Boss du Marny n’a pas eu à faire une once de terrain en trop durant le parcours, sa partenaire, Marion Donabedian a mené la course parfaite, dans le sillage de l’animateur avant de lui couler en dedans dans la phase finale et de l’emporter la queue en trompette. Boss du Marny a offert un merveilleux cadeau à son mentor en s'imposant dans ce réclamer et permis à Marion Donabedian d’enregistrer sa 5e victoire de l’année, la vingtième de sa jeune carrière Le protégé de notre fidèle ami, Jean-Jacques Bouquet, a malheureusement été réclamé à l’issue de la course pour la modique somme de 5969€, il quitte donc son mentor à son grand désarroi. Il est toujours difficile de perdre son cheval de la sorte, même si l’on connait les risques de courir dans cette catégorie avant le coup. Mais nul doute que Jean-Jacques Bouquet saura rebondir, il retrouvera très vite un nouvel élève pour se faire plaisir, qu’il l’aimera tout autant que Boss et Cracker son petit champion.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article