Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Darco Poterie de la joie à l’inquiétude à Hyères

Nous n’allons pas vous faire le résumé de la réunion de lundi après-midi à Hyères de gaieté de cœur, pourtant les résultats ont été assez bon dans l’ensemble, l’écurie a remporté une nouvelle victoire, la 35e depuis le début de l’année, et obtenu une seconde et troisième place au cours de la réunion. En général, la Team KT est toujours festive après un beau succès, surtout lorsqu’il s’agit de Darco Poterie, mais un événement est venu ternir cette magnifique journée.

 

 

Avec Darco Poterie, ça dépote. Notre petit crack a enregistré le 13e sacre de sa carrière, le 5e en 2019 en 7 petites sorties, tout en devant sortir le grand jeu et livrer un rude combat pour parvenir à inscrire son nom au palmarès de ce prix Carrus. Le fils de Laetenter Diem a dû s’employer jusqu’au bout pour résister au redoutable Dark Side, bien décidé à contrecarrer ses plans. Après un bon départ à son échelon, Darco est resté longtemps nez au vent avant de prendre la direction des opérations à un tour du but dans une course sans concessions. Aucun temps mort dans cette épreuve, pas le temps de souffler que ses rivaux l’ont attaqué de toute part, Darco a ensuite dû faire preuve de beaucoup de courage et de ténacité pour résister de peu au pensionnaire de Nicolas Ensch, revenu à la charge dans les ultimes battues. Les aiguilles du chronomètre se sont affolées à la stupéfaction générale, avec une réduction kilométrique de 1’12’5 sur le tracé des 2875 mètres (record absolu de la piste), soit le nouveau record personnel de notre Darco Poterie. Après ce triomphe, la joie était à son comble au sein de toute la Team KT, mais quelques heures plus tard, l’effervescence a laissé place à l’inquiétude. Victime de colique, notre petit champion a été immédiatement pris en charge par le vétérinaire de garde, présent sur l'hippodrome, afin de lui administrer les premiers soins. De retour à l’écurie, son état ne s’était ni aggravé, ni amélioré, Marion Donabedian est restée toute la nuit à son chevet avant que le vétérinaire ne prenne la sage décision de le rapatrier à la clinique pour lui prodiguer les meilleurs soins. A l'heure où nos écrivons ces lignes, l'état de santé de Darco s'est nettement amélioré, il semble sorti d'affaire même s'il vaut mieux rester prudent. Le drame a été évité de peu fort heureusement, en attendant, notre protégé va s'accorder quelques semaines de repos, histoire de revenir plus fort qu'il ne l'était. 

 

 

 

 

La journée avait pourtant bien commencé avec la troisième place obtenue par Cracker dans l’épreuve d’ouverture de la réunion. Parti sur un léger temps de galop, puis nez au vent durant tout le parcours, le protégé de Jean-Jacques Bouquet s’est ensuite montré valeureux dans la phase finale pour décrocher une nouvelle place sur le podium. Le rejeton de Laetenter Diem a encore montré tout son potentiel pour le plus grand plaisir de son entourage. Cracker poursuit ainsi sa bonne passe actuelle et démontre encore une fois son aptitude à la piste varoise. Le petit champion de Jean-Jacques Bouquet n’a pas fini de faire parler de lui.

 

 

 

 

 

Dans l’épreuve réservée aux amateurs, Julien Hamelet avait fort à faire en menant le doué mais délicat Debussy. Notre amateur a réussi à obtenir le premier accessit malgré son numéro peu avantageux en seconde ligne derrière l’autostart en menant une course pleine de finesse, il aurait même pu prétendre à la victoire avec un soupçon d’audace supplémentaire. Parti prudemment en léger retrait des premiers, le fils de Timoko a produit son effort devant les tribunes avant d’accélérer l’allure dans la ligne d’en face. En tête pour aborder la dernière ligne droite, il a été pris de vitesse avant de remettre un joli coup de rein final pour conclure dans le sillage du lauréat. Cet accessit permet d’augmenter sensiblement son compte en banque peu chargé, Debussy pourra peut-être avoir droit à quelques courses en professionnel pour combler son important retard de gains, à moins qu’il retrouve Julien Hamelet plus tôt que prévu dans la catégorie des amateurs.

 

 

 

 

Nos autres représentants n’ont pas été à la hauteur de nos espérances, Ecalys of Night s’est encore montré indélicat au départ, imité par Gitano Blue dans la dernière épreuve du programme. Autant dire qu’il est impossible de décrypter leurs prestations même s’ils ont bien travaillé en retrait. Quant à Epico Blue, il a connu un jour sans, le protégé de l’écurie GTA n’a jamais été dans la course au grand désarroi de ses propriétaires présent sur l’hippodrome. Le rejeton de Village Mystic devrait se changer les idées en courant à l’attelé prochainement avant de retrouver sa discipline de prédilection.

 

 

 

Mais heureusement, la Team KT a pu compter sur ses proches et ses propriétaires, toujours  fidèles et présents dans les bons ou les mauvais moments.

 

 

Et Michel Torres-Arnau est toujours prêt a mettre l'ambiance pour rebooster tout ce beau monde.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article