Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants dimanche à Cavaillon et Villeneuve-sur-Lot

Rien de mieux que de terminer le mois par une victoire, la 20e de l’année pour notre entrainement. Eglantine du Monti et Marion Donabedian ont surclassée l’opposition dans l’épreuve à réclamer réservée aux apprentis, elles l’ont emportée sans rencontrer la moindre opposition. Extrême Dairpet, peu à l’aise corde à droite, a conclu à la 4e place sans pouvoir fournir sa meilleure valeur. Bise Delo, pour sa part, s’est bien entretenue physiquement avant un prochain rendez-vous sous la selle. Dans le sud-ouest, à Villeneuve-sur-Lot, Ebabiela s’est classée au 5e rang, sans démériter, alors que Bacchus Chambray est parti au grand galop au trot monté.

 

 

Eglantine du Monti était en quête de rachat après son échec à Vichy, elle trouvait les conditions idéales, dans ce réclamer, pour faire oublier cette sortie. Son association avec Marion Donabedian, qui marche sur l’eau depuis plusieurs semaines, a fait mouche, la fille de Satchmo Wood s'est offert une balade de santé pour sa première victoire sous notre entrainement. Seulement 7 partants dans cette épreuve mais tout de même 3 faux départs à recenser. Notre protégée, délicate dans les premiers mètres de course, est rapidement montée en pression mais a su rester sage lorsque le starter a validé le bon départ. Une course à relais avec un petit peloton de 5 partants, Eglantine est venue se porter en tête, puis s’est retrouvée sur un second et troisième rideau, avant de porter l’estocade à ses rivaux dans la ligne opposée. Sa partenaire, Marion Donabedian, bien à l’écoute de sa jument, a bien tenu ses ficelles dans l’ultime tournant avant de s’envoler dans la phase finale vers un succès déconcertant de facilité. Même s’il s’agit seulement d’un réclamer, cette victoire apporte beaucoup de satisfactions à tout son entourage. Ses propriétaires, la famille Miège, méritaient bien ce succès avec Eglantine, leur jument devrait être en mesure de répéter cette valeur dans cette catégorie durant la saison estivale. Quant à Marion Donabedian, elle s’est offert le 19e succès de sa carrière, le 4e de l’année. La forme et la confiance sont au rendez-vous, de bon augure avant d'attaquer le meeting de Cagnes-sur-Mer et d'Aix-les-Bains.

Quant à Extrême Dairpet, il n’a pas connu la même réussite tout en parvenant à conclure au 4e rang à distance des premiers. Le protégé de l’écurie GTA est resté sagement en queue du peloton, en 5e position, il n’a pas bougé d’un iota du départ à l’arrivée, concédant beaucoup de terrain dans les virages, avant de terminer honorablement en retrait. Le fils d’Infant du Bossis n’était pas vraiment à l’aise sur ce tracé à main droite, il mérite d’être revu à gauche, dans d’autres circonstances.

 

 

 

Bise Delo n’avait aucune ambition dans la course réservée aux amateurs, si ce n’est de bien courir, ce qu’elle a fait et bien fait. La partenaire de Manuel Amoros, disqualifiée, a patienté sagement à l’arrière-garde avant de tracer une plaisante ligne droite en retrait. Ferré, Bise Delo n’a aucune marge, la fille de Laetenter Diem est transformée lorsqu’elle peut évoluer sans ses chaussures. Bise devrait être suffisamment affutée pour sa prochaine tentative sous la selle, sa discipline de prédilection, où elle sera présentée pieds nus.

 

 

A Villeneuve-sur-Lot, nous avions de légitimes ambitions avec Ebabiela dans une épreuve bien composée mais certainement à la portée de notre pensionnaire. La fille d’Ubriaco n’est pas parvenue à renouer avec la victoire mais s’est très bien comportée en terminant à la 5e place, battue aux abords du poteau pour une place sur le podium. Ebabiela a pourtant eu un parcours assez fluide, bien placée dans le sillage des premiers avant de se porter au côté de l’animateur. Prise de vitesse dans l’ultime tournant, il fallait absolument se montrer prudent, la fille d’Ubriaco a ensuite mis un joli coup de rein final avant de coincer quelque peu dans les dernières battues. Notre protégée n’avait pas la même action que d’habitude, elle est certainement plus à l’aise sur les surfaces en dur. Sa performance n’a rien d’alarmant, ni de déshonorant, elle sera à suivre attentivement dans une quinzaine de jours à Hyères.

 

 

Quant  à Bacchus Chambray, il est venu se promener dans le sud-ouest, en touriste, juste le temps de faire un petit heat, un canter puis de s’élancer au galop avant de rejoindre directement les écuries. Vu la chaleur, il était inutile de lui donner un parcours sachant qu’il devrait remettre le couvert la semaine prochaine, toujours au trot monté.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article