Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants vendredi à Borély

Deux succès en deux jours. Après la brillante victoire de Gentleman Aimef jeudi à Avignon, Cavino a de nouveau fait briller notre entrainement ce vendredi à Borély, en s’imposant dans la course réservée aux apprentis. Mené par une Marion Donabedian des grands jours, Cavino a retrouvé le chemin de la victoire pour le plus grand plaisir de toute l’équipe. Quant à Félin de Bomo, il a bien tenu sa partie pour sa rentrée malgré sa disqualification.

 

 

Le 3 mai 2016, c’est la date à laquelle Cavino avait réussi à franchir le poteau en tête pour la dernière fois, soit trois ans d’attente avant de pouvoir gouter à nouveau avec le succès. Au papier et sur une ancienne valeur, Cavino était le cheval de classe de la course, il valait largement un tel lot s’il se montrait sous son meilleur jour. Pourtant, nous n’étions pas vraiment confiants pour la victoire au vu de ses dernières performances et de son numéro 9 derrière l’autostart, mais les parieurs ne s’y sont pas trompés en le plaçant parmi les favoris à notre grande surprise. Bien parti le long du rail, puis décalé au moment opportun par Marion Donabedian, suite à un ralentissement devant les tribunes, le fils de Severino a ensuite accéléré sèchement l’allure dans la ligne opposée. Cavino a abordé la phase finale en tête mais il a fallu toute l’abnégation et la rage de vaincre de Marion Donabedian pour le porter jusqu’au poteau d’arrivée. Le fils de Severino l’a emporté sur sa classe mais également grâce à la drive quasi-parfaite de sa partenaire, Marion Donabedian. La patience a fini par payer, ses deux longues années sur la touche ont été balayées d’un revers de main grâce à ce succès amplement mérité. Cavino aura bien d’autres occasions de se mettre en valeur, en apprentis ou en professionnels. Il devra tout de même confirmer pour nous rassurer totalement, le protégé de Didier Gouyette sait désormais lire et écrire, prenant la mauvaise habitude de se préserver un maximum depuis son retour à la compétition.

 

 

 

 

Absent des pistes depuis début janvier, Félin de Bomo a enregistré une nouvelle disqualification, sa 4e en 5 sorties depuis son arrivée dans nos boxes. Le fils d’Uniclove a pourtant des excuses à faire-valoir, il s’est fait couper les pattes par le futur lauréat lorsqu’il s’est porté à ses côtés devant les tribunes. Après sa disqualification, Félin a très bien travaillé en retrait, montrant qu’il était en condition bien plus avancé que nous pouvions le penser. Notre protégé sera certainement revu d’ici une quinzaine de jours du côté de Vichy, en espérant qu’il sera en mesure de rester au trot pour réaliser une bonne performance.

 

 

Notre amateur, Jean-Jacques Bouquet, présentait son Boss du Marny dans le prix de Prunelli Di Fium’Orbo. Le fils de Rocklyn s’est très bien comporté, terminant au 6e rang après avoir dû fournir un violent effort pour se porter aux avant-postes. Relayé par la suite, puis bien calé dans le dos de l’animateur, Boss s’est ensuite décalé à l’entrée de la ligne droite mais sans parvenir à gicler pour venir titiller les 5 premiers. Le frère d’Espoir du Marny n’a pas démérité pour autant, trottant 1’14’2 sur le tracé des 2300 mètres, il devrait être bien plus à son affaire lors de sa prochaine sortie à Vichy.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article