Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants lundi à Cavaillon

Après un dimanche cauchemardesque du côté d’Avignon, nous n’avions pas d’ambition démesuré ce lundi pour la réunion matinale de Cavaillon. Nos deux représentants avaient besoin de courir pour nous rassurer, même si nous pouvions espérer voir Bise Delo surprendre agréablement au trot monté, ce qui n’a pu être le cas. Quant à cracker, cette course était surtout un test pour jauger son état de forme actuelle. Le protégé de Jean-Jacques Bouquet a très bien tenu sa partie en étant ferré, il nous a pleinement rassurés.

 

 

Bise Delo venait d’être déclarer non partante suite à un léger coup de sang. Nous l’avions soigné mais la jument avait dû sauter quelques boulots avant cette épreuve. Ce léger contretemps était vraiment un coup dur, nous avions préparé avec soin le rendez-vous précédent, la jument était au top de sa forme et pouvait prétendre à jouer les premiers rôles. Hier à cavaillon, nous avions quelques espoirs de la voir faire bonne figure, mais force est de constater que la fille de Laetenter Diem était loin d’être au mieux pour espérer une quelconque allocation. Très vite en jambe, Bise Delo a pris la direction des opérations dès le premier virage, avant d’être rapidement relayée. La partenaire de Marie Darbord a ensuite sombré progressivement pour se retrouver très vite attardée, terminant dans le lointain dans une course décousue. Notre protégée nous a démontré qu’elle était loin de son meilleur niveau, elle n’a été que l’ombre d’elle-même, jamais dans le coup. Une sortie a vite oublié, elle sera à reprendre dans la discipline lorsqu’elle aura recouvré la plénitude de ses moyens.

 

 

Les dernières performances de Cracker étaient assez décevantes, nous avions absolument besoin d’être rassurés sur son degré de forme avant de prochaines échéances. Le rejeton de Laetenter Diem a très bien tenu son rang, malgré un numéro 16 peu avantageux derrière l’autostart. Très bien parti en seconde ligne, Cracker est venu se porter au côté de l’animateur au bout de la ligne opposée. Nez au vent le reste du parcours, il a donné quelques signes de lassitude dans l’ultime tournant, tout en se montrant fort courageux pour accrocher la 7e place. Ferré lourd, notre pensionnaire a rendu une copie conforme à nos attentes. Nous sommes entièrement satisfaits de sa performance, il sera à suivre prochainement lorsqu’il sera présenté sans ses chaussures.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article