Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants mercredi à Vivaux

Depuis le début de l’année, les résultats n’étaient pas vraiment à la hauteur de nos espérances, un manque cruel de réussite nous empêcher de trouver le jour. Ce mercredi à Vivaux, Nous avons su inverser la tendance grâce à la courageuse Bise Delo qui s’est imposé en liberté dans l’épreuve montée de cette semi-nocturne. La fille de Laetenter Diem nous a permis de signer notre première victoire de l’année. Chantereine a, pour sa part, encore échoué à la seconde place dans la catégorie des amateurs. Enfin, Dixie du Beroy s’est désunie dans l’ultime tournant alors qu’elle semblait partie pour la gloire.

 

 

Bise Delo était suffisamment  affûtée  pour nourrir de légitimes ambitions dans l’épreuve montée de la soirée après deux bonnes courses de rentrée. La fille de Laetenter Diem a fait beaucoup mieux, elle a surclassé l’opposition, ne trouvant personne sur son chemin pour l’empêcher de signer une nouvelle victoire dans la spécialité. La partenaire de Jonathan Da Veiga a fusé au départ, prenant d’emblée, plusieurs longueurs d’avance sur ses rivaux. Elle a ensuite imprimé son rythme à la course et n’a plus jamais été inquiété jusqu’au poteau d’arrivée. Un succès amplement mérité. Bise s’est offert une promenade de santé et a démontré, une nouvelle fois, tout son courage pour signer la 6e victoire de sa carrière. Au passage, Jonathan Da Veiga a enregistré la 39e victoire de sa carrière, la première de l’année, certainement le début d’une longue série, c’est tout le mal que nous lui souhaitons.

 

 

 

Après avoir échoué d’un rien pour la victoire, en dernier lieu, sur cet anneau, au trot monté, Chantereine a encore dû se contenter du premier accessit dans le rang des amateurs. La partenaire de Julien Hamelet est partie moyennement, puis s’est retrouvé nez au vent au premier passage devant les tribunes avant de trouver le dos providentiel. Décalée au milieu de la ligne d’en face, Chantereine est venue juste derrière les animateurs dans le dernier tournant, puis a pris le meilleur, un instant, avant de se faire reprendre aux abords du poteau. La fille de Quai Bourbon a su rester appliqué jusqu’au bout mais a manqué d'un peu de courage pour aller chercher la victoire.

 

 

 

Dans le prix du Plan d’Aups, Dixie du Beroy effectuait ses premiers pas pour le compte de notre entrainement. Déferré des 4 pieds pour la première fois, la jument a bien failli créer l’exploit d’entrée de jeu. La mieux partie à son échelon, Dixie s’est très vite porté au commandement puis a imprimé un rythme assez soutenu à l’épreuve jusqu’à l’entame du dernier tournant. Alors qu’elle semblait partie pour la gloire, la fille d’Hugo du Bossis a subitement commis l’irréparable, étant disqualifié. Cette sortie rappelle exactement celle de Lyon-la-Soie où elle avait course gagné avant de se montrer fautive à l’entrée de la ligne droite. Dixie du Beroy a démontré un certain potentiel, il va falloir trouver les bons boutons et effectuer quelques réglages pour que ce genre de bêtise ne se reproduise plus.

 

 

Fine Rose n’avait pas beaucoup de marge dans le prix d’Endoume, même si le lot n’avait rien d’extraordinaire au papier. La petite jument a fait son maximum en se classant  4e après avoir longtemps patienté sur un quatrième rideau côté corde. Décalée dans la ligne opposée, elle s’est portée au côté du leader à l’entame du dernier tournant, puis a été nettement dominé dans la phase finale pour un meilleur classement. Sans grande marge de manœuvre, nous sommes amplement satisfaits de cette 4e place, en espérant la voir progresser avec le temps.

 

 

Pour sa rentrée, Caribbean Sea a eu droit à une vraie course sur le long parcours des 3175 mètres. Notre protégée s’est bien élancée, puis s’est calée le long du rail avant de se décaler, se retrouvant nez au vent. La course s’est vraiment décanté aux 800 mètres, la fille de Quartz de Faël a logiquement plafonné, puis a terminé, à son rythme, dans le lointain. Cette course lui aura fait le plus grand bien, Caribbean a besoin d’enchainer les parcours pour retrouver son niveau d’antan.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article