Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants mercredi à Vivaux

La dernière réunion du mois de janvier n’a pas été une franche réussite pour notre écurie lors de la semi-nocturne de Vivaux. Nous avions pourtant quelques ambitions avec Chantereine dans la catégorie des amateurs. Quant à Epico Blue, nous espérions qu’il nous montre son bon visage au trot monté, mais a priori, nos deux protégés avaient d’autres projets en tête.

 

 

Dans l’épreuve réservée aux amateurs, Chantereine a mis fin à sa série de bonnes performances. La partenaire de Julien Hamelet s'est élancée derrière les chevaux du premier poteau mais s'est tout de même retrouvée rapidement derrière les animateurs. La fille de Quai Bourbon restait bien placée en embuscade dans une course sans concessions. Chantereine a abordé la phase finale en bonne position pour accrocher un accessit, la 4e ou 5e place semblait à sa portée mais elle n’a pas fait preuve du courage nécessaire pour contenir ses rivaux dès la mi-ligne droite. Certes, le départ lui a peut-être été préjudiciable, elle a dû fournir un effort pour se placer dans le dos des premiers mais elle a également fait preuve d'un manque de courage évident. Était elle dans un jour sans ou son côté syndicaliste a-t-il pris le dessus ? Réponse lors de sa prochaine tentative.

 

 

Vous avez des chevaux qui vous font rêver le matin au travail, puis une fois aux courses, ils ne sont plus que l’ombre d’eux-mêmes. Epico Blue fait partie de cette catégorie. Au travail, le fils de Village Mystic est impressionnant, il vole le matin, peu sont capables de le suivre, mais en course, il ne montre pas le même visage, une vraie bête à chagrin. Patron ou pas patron, le résultat a été le même dans l’épreuve monté de soirée, le prix Emile Beauchamp. Parti lentement et long à se mettre en jambe, il est resté à l’arrière-garde tout au long du parcours, sans jamais parvenir à recoller au peloton, puis s’est montré fautif après avoir mal négocié les virages acérés de Vivaux. Une nouvelle déception qui s’ajoute à sa musique ponctuée de disqualification.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Un passionné 31/01/2019 08:46

Bonjour, on lit la déception. On ressent le dessaroi . La vie est un combat .courage ç est sur que vous serez récompensés. Être vaincu sur une bataille ne signifie pas de perdre la guerre