Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants dimanche à Cagnes-sur-Mer

Cet après-midi sur l’hippodrome de la Côte d’Azur, nous avions l’intention d’obtenir le meilleur résultat possible avec Dignité et Christophe Soumillon. Certes, ce n’était qu’une simple course pour amateur, mais symboliquement, elle avait beaucoup d’importance à nos yeux. Ce n’est pas tous les jours que vous avez la chance d’avoir le meilleur jockey de plat, au sulky de l’un de vos chevaux. L’objectif a été atteint, Dignité s’est offert une promenade de santé, Christophe Soumillon l’a drivé au millimètre, comme un professionnel du trot, il nous permet ainsi de remporter notre deuxième victoire de l’année.

 

 

Quand on a l’opportunité d'avoir Christophe Soumillon, meilleur jockey du monde de …… plat, comme driver, on a tout de même beaucoup plus de chances de finir sur la plus haute marche du podium. Même s’il n’avait pas couru dans la discipline depuis le 15 juin 2010 à Vincennes, Christophe Soumillon n’a rien perdu de sa paluche au trot, il n'a pas raté le coche en s'imposant avec Dignité dans la course réservée aux amateurs, licenciés de France-Galop. Le crack-jockey a su lui donner un parcours sur mesure. Bien partie derrière les ailes de l’autostart, Christophe Soumillon a rapidement placé Dignité dans le sillage de son principal rival, Caballis, puis sur une simple accélération, elle a perdu ses adversaires en route pour s'imposer en toute décontraction, sans avoir à forcer son talent. Ce fût une simple formalité pour la fille de Love You, qui revient progressivement à son meilleur niveau. Nul doute qu’elle devrait pouvoir doubler la mise avant la fin du meeting hivernal dans des lots nettement supérieurs.

 

 

Boléro Love de Lou, pour sa part, n’a pas eu la même réussite, il a eu le malheur de prendre le dos de son compagnon d’écurie, Autour de Bec. Le protégé d’Hamza Lakhrissi s’est décalé à la sortie de l’ultime tournant avant de se désunir dans la dernière ligne droite. Quant à Autour de Bec, il a pris un bon départ pour se caler sur un quatrième rideau côté corde, puis s’est perdu dans ses allures à la sortie du tournant final.

 

 

 

Réclamé dernièrement du côté de Bordeaux, Boss du Marny a effectué ses premiers pas sous les couleurs de notre ami amateur Jean-Jacques Bouquet. Dans cette épreuve réservée aux apprentis, le frère utérin d’Espoir du Marny, associée à Marion Donabedian, a donné une lueur d’espoir en abordant seul en tête la dernière ligne droite, avant de se faire dévorer tout cru à 200 mètres du but. A sa décharge, le cheval a dû faire un violent effort, devant les tribunes, pour se porter en tête, puis de nouveau, dans la ligne du bord de mer, ce qui explique sa fin de course poussive. Boss du Marny ne doit pas être jugé sur cette première impression, le cheval a certainement besoin de travail et de recouvrer du moral avant d’être compétitif.  

 

 

Nous tenions à remercier les jockeys qui ont mené nos chevaux. Un grand merci à Christophe Soumillon pour cette belle victoire, sa disponibilité et sa sympathie, ainsi qu’à Benoit Claudic et Pierre Bazire, qui, nous l’espérons, ont pris beaucoup de plaisir au sulky de nos pensionnaires. De notre côté, nous avons passé un agréable moment en leur compagnie. Christophe, on remet ça l’an prochain pour conserver le titre ?

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article