Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Nos partants mercredi à Cagnes-sur-Mer

Ce mercredi après-midi à Cagnes-sur-Mer, nous participerons à l’événement du jour, le prix Une de Mai, épreuve phare de la réunion et support de quinté+, dans un lot regroupant quelques-uns des meilleurs chevaux d’âges de la région, comme Viking d’Hermès, Athéna des Ravaux, Caly Loulou, Colonel Bond, sans oublier le visiteur Balfour. Pour notre part, Baxter du Klau sera notre principal atout dans cette course, il tentera de venir jouer les trouble-fêtes, histoire de pimenter les rapports. Chantereine sera également du voyage, dans une épreuve réservée aux apprentis, elle fera son maximum pour poursuivre sa bonne série actuelle.   

 

 

 

Baxter du Klau vient de bien se comporter dans un événement sur la cendrée de Vincennes, même s’il n’a pu prendre une part active à l’arrivée, le parcours lui ayant fait défaut. Auparavant, Baxter avait conclu au 4e rang sur cette piste dans un lot similaire, il s’était montré fort courageux jusqu’au poteau d’arrivée, après avoir trotté nez au vent durant tout le parcours. Le fils d’Oiseaux de feux semble barrer pour la victoire, vu la qualité de l’opposition, mais sans ses chaussures et avec un bon parcours, il garde son mot à dire pour terminer dans la bonne combinaison du quinté+. Attention, ne le négligez pas, Baxter est loin d’être une impossibilité.

 

 

Les premiers pas de Chantereine pour notre entrainement sont une totale réussite, la jument a conclu seconde à deux reprises sur l’anneau de Vivaux, au trot monté et dans la catégorie des amateurs. Cette fois-ci, elle va courir en apprentis et découvrir la grande piste de Cagnes-sur-Mer dans le prix Rastel Bihan. La partenaire de Marion Donabedian n’a pas de marge à ce niveau, il lui faudra un parcours sur mesure pour espérer décrocher un bon chèque, d’autant plus qu’elle n’est pas vraiment courageuse. Maintenant, la forme prime la classe, elle peut encore surprendre, nous serions amplement satisfaits si elle parvenait à accrocher une 4e ou 5e place. Une surprise de sa part n’est pas à exclure même si cela s’annonce compliqué.

 

 

 

Nous n’avons pas voulu faire de compte-rendu pour la semi-nocturne de Vivaux après la disqualification de Dixie du Beroy peu après le départ, notre seule représentante de la réunion. La fille d’Hugo du Bossis, qui n’avait pas le droit à l’erreur, a encore commis l’irréparable, se montrant fautive, dès l’entame du premier virage. Du coup, la jument aura droit à 45 jours sans compétition. Ce temps nous servira, peut-être, à mieux la cerner et trouver les bons boutons.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article