Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Nos partants mercredi à Cagnes-sur-Mer

A la veille de l’un des grands moments de l’hiver à Cagnes-sur-Mer, le grand prix de la Côte d’Azur, nous serons actifs avec nos trois partants ce mercredi après-midi. Comme chaque hiver, la concurrence est rude sur les bords de la Riviera, il faut des chevaux à 120% de leurs moyens pour espérer l’emporter. Nous n’envisageons pas la victoire au cours de cette réunion, mais nos chevaux demeurent capables de surprendre agréablement.

 

 

Bise Delo vient à peine d’effectuer sa rentrée à l’attelé, qu’on la retrouve déjà sous la selle cinq jours plus tard dans le prix de la Cote d’Amour. Elle n’a pas pris dur en dernier lieu, se contentant de suivre à l’arrière-garde, tout en travaillant correctement en net retrait des premiers. Pour son retour dans la spécialité du monté, la fille de Laetenter Diem sera associé à Jonathan Da Veiga, duo qui avait conclu second en octobre dernier sur l’anneau de Vivaux. Présenté pieds nus, il faudra toutefois que son jockey l’accompagne du départ à l’arrivée, car elle a la mauvaise habitude de se montrer très froide dans un parcours. Si la jument est bien montée en condition, Bise sera loin d’être hors d’affaire dans ce lot, elle a tout à fait les moyens d’accrocher une 4e ou 5e place.

 

 

Dans le prix Fandango, Bandit du Coudou va de nouveau affronter un lot de qualité. En dernier lieu, notre protégé s’est bien comporté, en concluant au 6e  rang en 1’13’6 (2150 mètres) après avoir fourni un gros effort en partant. Bandit n’a pas de marge à ce niveau, il sera dépendant du parcours, s’il lui est favorable, il peut faire bonne figure. Nous serions amplement satisfaits si le fils de Quitus du Mexique parvenait à accrocher une 4e ou 5e place.

 

 

 

Espoir du Marny n’a pas été revu en compétition depuis sa 3e place en août dernier où il s’était classé 3e en 1’13’9 (2925 mètres) derrière l’excellente Elsa de Belfonds et devant le redoutable Elvis du Vallon. Titulaire de 4 succès en 8 sorties l’an dernier, le fils de Village Mystic est un cheval de classe que nous avions mis au repos pour le préserver. Pour cette rentrée dans le prix des Côtes-d’Armor, difficile de l’envisager pour la victoire, il risque de manquer d’un ou deux parcours même si le cheval est extra au travail. Pourtant le lot semble largement à sa portée, il n’aurait rien à envier à ses rivaux s’il était à 100% de ses moyens.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article