Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants samedi à Vivaux

Ce samedi, la journée a été marqué par les manifestations un peu partout en France, notamment à Paris, plongé en pleines guérillas urbaines. Rien de tout de cela sur l’hippodrome de Marseille-Vivaux, c’était le calme plat, surtout dans les tribunes. Sur la piste, une bataille, plus saine et bon enfant, s’est déroulée pour tenter de terminer le dernier mois de l’année en beauté. Pour notre part, les résultats de la soirée n’ont pas été ceux escomptés, une journée sans, à vite oublier.

 

 

Cracker était notre meilleure chance de la soirée et avait toute notre confiance pour viser le podium dans le prix François Régis Le vexier. Le cheval a encore fait sa course, en concluant au 5e rang, dans une course sans concessions. Le mieux parti à son échelon, Cracker a dû effectuer plusieurs relais avant de laisser le commandement à Chiva Julry, puis à Capitole Meslois. Bien calé sur un troisième rideau à un tour du but, Cracker a eu du mal à négocier le dernier tournant, avant de bien se relancer dans la phase finale pour terminer à la 5e place. Une performance plus qu’honorable pour le fils de Laetenter Diem qui confirme sa grande forme du moment.

 

 

Vu l’engagement favorable et histoire de nous rassurer, Darco Poterie a repoussé ses vacances d’une petite semaine pour participer au prix Oscar RL. Le fils de Laetenter Diem est parti à sa main, avant de se montrer fautif à l’amorce du premier virage, puis de récidiver dans la ligne d’en face. Il est temps d’arrêter les frais, Darco est moins bien actuellement, le repos va lui faire le plus grand bien, en espérant le revoir à son meilleur niveau l’an prochain. N’oublions pas que le cheval a signé 7 succès cette année, et multiplié son compte en banque par 8 en l’espace de 10 mois.

 

 

Erwin de Touchyvon n’a guère été rassurant dans le prix des Camoins. Pourtant, le fils de Rocklyn a pris un départ volant aux 25 mètres, pour se retrouver dans le groupe de tête au premier passage devant les tribunes. Relayé en face, puis sollicité à un tour du bout, il a totalement cédé à 700 mètres de l’arrivée avant de se montrer fautif dans le tournant final. Certes, Erwin a besoin d’enchainer les parcours après avoir connu plusieurs pépins de santé. Maintenant il semble très loin de son lustre d’antan, il faudra certainement se montrer patient avant de le revoir à son meilleur niveau.

Quant à Bir Hakeim, qui effectuait ses premiers pas sous notre entrainement, il n’a jamais été dans le coup du départ à l’arrivée. Bien engagé à la limite du recul dans l’épreuve montée de cette semi-nocturne, le cheval s’est montré plus que décevant. Enfin pour conclure cette mauvaise soirée,  Freedom Charm était notre dernière cartouche pour nous redonner quelque peu le sourire. La jument a terminé à la 8e place, mais a mieux couru que ne l’indique son classement. Partie prudemment, elle est venue, au train, prendre la tête, avant de commettre une grosse faute au bout de la ligne d’en face. Remise au trot, elle a poursuivi son parcours à l’arrière-garde, avant de bien conclure en retrait des premiers. Freedom manque d’expérience et demeure encore très délicate, mais elle n’est pas dénuée de moyens.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article