Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Nos partants mercredi à Vivaux

Pour la réunion de mercredi à Vivaux, c’est à se demander s’il faut vraiment vous donner les chances de nos partants, tant la réussite nous fuit depuis quelques semaines. Plusieurs chevaux ont des choses à se faire pardonner après des sorties en demi-teinte, quant d’autres devront confirmer. Au papier, nous ne partons pas avec des premières chances, la soirée s’annonce compliquée, à nous d’essayer d’inverser la tendance, ce qui ne s’annonce pas simple.

 

 

Dans le prix Jean-Luc Michel, Albinoni aura l’occasion de confirmer sa récente bonne tentative à Salon-de-Provence. Auteur d’une bonne fin de course après avoir musardé à l’arrière-garde, Albinoni avait tracé une belle ligne droite pour venir échouer à la 7e place derrière Boléro Love de Lou. Pieds nus, bien situé en tête, il va devoir nous montrer « un truc » malgré la qualité du lot. Au papier, ses chances paraissent secondaires, à lui d’essayer de créer la surprise.

 

 

 

Diamant du Château a fortement déçu en dernier lieu en apprentis à Borély, il a vite rendu les armes après avoir beaucoup tiré. L’occasion est belle de se racheter même si le lot est de qualité, il sera présenté pieds nus et se trouvera très bien placé au premier poteau. En cas de défaillance des favoris, et avec un peu de réussite, il peut déjouer les pronostics. Nous ne partons pas confiants, le protégé de Sébastien Tribourdeau a besoin avant tout de nous rassurer.

 

 

 

Bon second récemment à Vivaux, Edisto Priori peut confirmer ses bons débuts pour notre entrainement. Certes, il aura cette fois-ci la lourde tâche de rendre la distance, ce qui n’est jamais évident sur cet anneau mais vu la qualité du lot, il garde son mot à dire. Pieds nus, il ne devrait pas être ridicule pour les places si les circonstances de courses lui sont favorables. Pour une placette.

 

 

Dans le prix des Lucioles, nous allons découvrir Fine Rose, qui vient d’arriver dans nos boxes. Nous n’avons pas assez de recul pour la juger, il faudra la regarder courir.

 

 

Nous n’avons pas pu vous faire le compte-rendu de la performance de Félin de Bomo à Beaumont-de Lomagne, par manque de temps. Un voyage long, tumultueux, fatiguant mais surtout nous revenons avec une disqualification. Pourtant, Felin s’est bien comporté, il a eu un parcours de rêve dans le dos des animateurs avant de s’enlever à la sortie du tournant final. Le fils d’Uniclove avait encore pas mal de ressource, sans sa faute, il aurait lutté pour la victoire. C’est encore un gros bébé qui manque d’expérience, il faudra être patient pour qu’il comprenne bien son travail.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article