Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Nos partants lundi à Vincennes

Pour la dernière réunion de l’année, notre écurie sera seulement présente dans le temple du trot, avec Baxter du Klau. Le fils d’Oiseaux de Feux sera de retour à Vincennes, où il disputera le quinté avec l’ambition de confirmer sa dernière sortie sur l’hippodrome de la Côte d’Azur. Le changement d’environnement lui a été bénéfique, le cheval est pleine peau et extra au travail, ce qui nous laisse espérer conclure l’année de la plus belle des manières.

 

 

Baxter du Klau va donc faire son come-back sur la cendrée de Vincennes dans le prix de Poitiers, quelques semaines seulement après avoir disputé un quinté, où il s’était classé 7e en 1’13’5 (2700 mètres GP). Sa récente 4e place sur l’hippodrome de la Côte d’Azur, après un parcours nez au vent, nous a pleinement rassurés. Le fils d’Oiseaux de feux est loin d’être rincé, il en a encore sous le pied et peut encore faire parler de lui. Baxter est bien situé aux gains dans ce quinté, il sera associé à Eric Raffin et déferré des postérieurs, nous mettons tous les atouts de notre côté dans l’espoir de le voir confirmer. Seul bémol, Baxter en a peut-être marre d’évoluer dans le temple du trot, mais nous avons préféré cet engagement favorable au détriment d’un autre sur la Riviera. L’avenir nous dira si nous avions eu tort ou raison. Au vu du lot, s’il montre son meilleur visage, il a tout a fait le droit de terminer dans la bonne combinaison du quinté.

 

 

Le lot est très ouvert, Aldo D’Argentre semble être un favori tout désigné au vu de sa régularité à ce niveau. Ardente du Clos peut lui être opposée, tout comme Valfleury, Vixel, Baraka de Bellou ou encore Best du Hauty. Ce quinté peut très bien faire la part belle aux outsiders, Baxter sera à l’affût de la moindre défaillance des favoris.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article