Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants du weekend à Borély et Salon de Provence

Le dimanche à Salon de Provence a été très humide. Des conditions climatiques compliquées pour une journée éprouvante. Tout à commencé par des « pseudos » gilets jaunes qui ont tenté d’empêcher les professionnels et le public de pénétrer sur l’hippodrome. Ces révolutionnaires du dimanche, qui n’avait rien de pacifique, ont dégradé quelques  camions, profaner des menaces envers les personnes qui voulaient assister ou participer à la réunion avant d’être refoulé par les gendarmes. L’après-midi s’est ensuite déroulée sous une pluie battante. Côté résultats, la déception a été au rendez-vous. Darco Poterie, émoussé, n’a pu se distinguer, seul Boléro Love de Lou nous a apporté un peu de réconfort, avec sa belle fin de course.

 

 

Sur le papier, Darco Poterie paraissait pouvoir jouer les premiers rôles. Émoussé, il n’en a rien été. Le cheval n’a jamais pu quitter les derniers rangs, il s’est même montré fautif dans la phase finale lorsqu’il a tenté de revenir disputer les accessits. Peu à l’aise sous cette pluie battante et par les projections, le fils de Laetenter Diem est également moins bien depuis plusieurs semaines, son récent succès à Vivaux a été un trompe l’œil. Darco a besoin de bien se reposer après une année 2018 exceptionnelle. Notre petit bulldozer va partir en vacances jusqu’à la fin de l’hiver, et fera l’impasse sur le meeting d’hiver de Cagnes-sur-Mer.

 

 

Dans le prix Marcel Bernard, nos deux pensionnaires se sont comportés honorablement malgré des numéros peu enviables, en seconde ligne, derrière l’autostart. Bolero love de Lou est venu terminer dans une plaisante action, après avoir longtemps patienté dans la seconde moitié du peloton. Le fils d’In Love With You a donné un joli coup de rein final à 150 mètres du poteau, pour venir échouer de peu pour la 5e place. À notre grande surprise, son compagnon d’écurie, Albinoni, s’est également bien comporté, en concluant  au 6e rang, au terme d’une belle fin de course.

 

 

Samedi à Borély ne fut guère plus enthousiasmant avec nos deux protégés. Erwin de Touchyvon a couru proprement sans pouvoir se montrer dangereux. Le fils de Rocklyn a encore besoin d’enchainer les parcours pour retrouver le niveau qui était le sien lors du premier semestre. Quant à Dream de Birdy, il a eu beaucoup du mal à se cadencer avant de bien conclure en retrait. Le fils de Riesling aura bientôt une occasion en or de se mettre en évidence dans un réclamer sur l’hippodrome de Nîmes, début décembre. Vous l’aurez compris, ce weekend a été plutôt décevant dans l’ensemble. Nous espérons rapidement remettre les pendules à l’heure, histoire de bien conclure cette fabuleuse année.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article