Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants jeudi à Borély

Ce jeudi sur l’hippodrome de Marseille-Borély, Cracker nourrissait de légitimes ambitions, nous n’envisagions pas autre chose qu’une place sur le podium pour le protégé de Jean-Jacques Bouquet. Notre plan semblait se dérouler sans accroc jusqu’à la sortie du tournant final où Cracker a été sanctionné par les juges aux allures. Quant à Gentleman Aimef, il s’est comporté honorablement pour sa première sur le sable, étant pris de vitesse du départ à l’arrivée.

 

 

Désillusion et déception, c’est les mots qui conviennent parfaitement pour définir notre ressenti après la disqualification de Cracker dans le prix de la Vieille Chapelle. Jamais au grand jamais, nous n’avions envisagé un tel scénario pour le protégé de Jean-Jacques Bouquet. Bien parti derrière les ailes de l’autostart, le rejeton de Laetenter Diem a rapidement pris le commandement des opérations, avec les principaux favoris bien calés dans son sillage. Sollicité au bout de la ligne d’en face, puis empoigné à mi-tournant final, mais toujours en tête, Cracker a été disqualifié par les commissaires pour ses allures peu orthodoxes peu avant la sortie du dernier tournant. Au vu de sa situation au moment de sa disqualification, il aurait été difficile de battre le futur lauréat, mais une place sur le podium semblait tout de même à sa portée, Cracker avait encore d’évidentes ressources et pouvait prétendre à un accessit. La Red/Km parle d’elle-même, le gagnant l’a emporté en 1’13’3 alors que Cracker avait terminé second sur le même tracé en dernier lieu en 1’14’3. Notre protégé était certainement fatigué, il n’avait peut-être pas suffisamment récupéré de ses récents efforts et de son voyage en Normandie pour les ventes Osarus, nous allons désormais alléger son planning de travail afin qu’il reprenne de la fraicheur. Cet échec n’est qu’une petite péripétie, nous attendons avec impatience sa prochaine sortie pour remettre les pendules à l’heure.

 

 

Pour sa première sur le sable, Gentleman Aimef n’a pas été en mesure confirmer son récent succès à Avignon mais son comportement d’ensemble a été plutôt satisfaisant. La marche était certainement trop haute pour le moment, le cheval manque encore de force, d’expérience et surtout de vitesse sur ce genre de tracé. Lent dans sa mise en jambe, le fils de Texas Charm a concédé beaucoup de terrain, se retrouvant relégué à l’arrière-garde avant de recoller sur le petit peloton devant les tribunes. Pris de vitesse à nouveau au bout de la ligne opposée, Gentleman a ensuite terminé honorablement, dans un style très plaisant, en léger retrait des premiers. Cette sortie n’aura pas été inutile, elle nous servira pour l’avenir, il faudra se montrer patient avec le cheval, le temps de lui faire prendre de l’état, de la force et de l’expérience en course. Le fils de Texas Charm est encore un gros bébé, pas précoce, qui ne comprend pas forcément tout à son travail.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article