Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants dimanche à Avignon

Ce dimanche à Avignon a été à l’image de notre mois de juin, une journée bien en deçà de nos espérances. Nos belles cartouches de la réunion, Cavino et Golden Sun Voirons n’ont pas répondu présents, le fils de Severino n’était pas à l’aise sur l’herbe fraîche d’Avignon alors que Golden Sun Voirons a fait preuve de mauvais vouloir au départ. Escandaleuse et Eva Venus se sont comportées honorablement sans parvenir à décrocher une allocation. Quant à Crack de la Côte, il a caché la misère en s’emparant d’une bonne 4e place dans la catégorie des amateurs, confirmant son regain de forme. Un résultat honnête et intéressant pour l’avenir mais insuffisant pour notre écurie qui aspire à beaucoup mieux qu’une simple placette en amateur.

 

 

Dans l’épreuve réservée aux amateurs, Crack de la Côte a sauvé quelque peu les meubles et les apparences en s’octroyant une bonne 4e place. Sur le tracé de 2050 mètres, le fils de Rombaldi est parti ventre à terre aux 25 mètres pour se retrouver très vite dans les dos des premiers à l’amorce du dernier tour de piste avant de placer une banderille au bout de la ligne opposée. Fautif à cet instant mais vite remis par Marc Tardy, il a tout de même concédé une quinzaine de mètres sur ses rivaux mais s’est montré tenace et courageux dans la phase finale, luttant jusqu’au bout pour la victoire, sans parvenir à dépasser ses principaux adversaires. Sans cette incartade, il aurait pu espérer monter sur la plus haute marche du podium au vu de sa prestation d’ensemble. Le partenaire de Marc Tardy a confirmé sa récente 3e place obtenue dans le réclamer à Bollène, Crack est indéniablement sur la montante et devrait pouvoir se mettre en valeur dans ce genre de catégorie lors de ses prochaines sorties.

 

 

 

Petite douche froide d’entrée de jeu pour l’écurie avec le poulain Golden Sun Voirons. Après des débuts encourageants à Bollène et ses derniers bons boulots du matin, nous étions assez confiants avant le coup pour le voir faire bonne figure dans l’épreuve d’ouverture sur l’hippodrome de Roberty. Le cheval n’était pas forcément dans le même état d’esprit que nous, le fils de The Best Madrik s’est montré récalcitrant à s’élancer correctement, préférant rester au poteau plutôt que de courir et défendre ses chances comme les autres. Golden n’a donc pas vraiment couru, il s’est entretenu à l’arrière-garde sans forcer outre mesure. Il devra absolument montrer un tout autre visage lors de sa prochaine tentative.

 

 

Les pistes en herbe ne semblent être la tasse de thé de Cavino, même s’il n’a pas vraiment bénéficié d’un parcours favorable dans le prix Michel Salles. Lent dans sa mise en jambe, Cavino a longtemps patienté parmi les derniers avant d’entamer un violent effort à l’entame de la ligne opposée. Le fils de Severino a dû faire les grands boulevards en face, en 3e et 4e épaisseur, sans jamais parvenir à se rabattre avant la dernière ligne droite, puis il a fini honorablement sans parvenir à passer la vitesse supérieure dans la phase finale dans une course qui a bardé du départ à l’arrivée. Cette épreuve avait saveur de test pour établir son futur programme durant la période estivale, un test pas vraiment concluant, même s’il a des excuses à faire-valoir. Cette contre-performance va certainement nous contraindre à revoir nos plans, il devrait faire l’impasse sur les pistes en herbe pour se consacrer au meeting d’été à Cagnes-sur-Mer.

 

 

Escandaleuse et Eva Venus n’avaient pas les mêmes ambitions dans le prix Mc Donald du Pontet, la fille de Tabler était prête à réaliser une performance lors de ce rendez-vous contrairement à Eva Venus qui avait besoin d’enchainer les parcours pour retrouver son meilleur niveau. Escandaleuse a été devant et méchant, la tactique préférée de la Team KT lorsque les chevaux sont fins prêts, en principe, à aller au bout. La jument a longtemps animé l’épreuve, jusqu’à la mi-ligne droite où elle a baissé de pieds, terminant, au final, loin des premiers. Une performance, pas forcément décevante, mais qui interpelle quelque peu. En effet, la jument semble bien meilleure lorsqu’elle peut pister, elle préfère courir cacher et fondre sur ses rivaux, bref tout le contraire d’hier après-midi. Quant à Eva Venus, elle a bien figuré à mi-peloton, bénéficiant d’un parcours sur mesure avant de céder totalement à mi-ligne droite. La fille de Quido du Goutier, certes pas encore prête, sera à revoir sur des pistes en dur, elle semble plus à l’aise sur le sable que sur l’herbe également.  

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article