Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants dimanche à Salon de Provence

Notre petite escapade à Salon de Provence s’est soldée par un magnifique doublé pour l’écurie qui a enregistré, pour l’occasion, son 50e succès de la saison. Ce chiffre symbolique a été obtenu grâce à la démonstration de force de Darley Hampton, intraitable pour sa rentrée et par les brillants débuts en compétition de Hooligan of Fee. Félin de Bomo, pour sa part, n’a pas démérité en accrochant une honnête 5e place, quant à Eclair Winner, il s’est montré fautif peu après le départ, étant disqualifié.

Impressionnant. Quelle démonstration de Darley Hampton pour sa rentrée après plusieurs mois d’absence, le protégé de Jean-Jacques Bouquet s’est amusé avec ses adversaires pour s’imposer avec la manière. Avant le coup, nous ne pouvions pas être sur de notre fait, il n’est jamais évident d’effectuer une rentrée victorieuse après avoir été plusieurs mois sur la touche même si nous savions que notre cheval avait du travail derrière lui. Nous attendions un bon comportement de sa part, il pouvait parfaitement réussir une bonne performance d’entrée de jeu vu sa classe intrinsèque, mais de là à gagner aussi facilement, il n'y a qu'un pas que nous n'avons pas osé franchir. Le fils de Goetmals Wood a été le plus prompt au départ, assez brillant et avec du gaz à revendre, il a pris d’entrée de jeu plusieurs longueurs d’avance sur le peloton dans la ligne opposée. Rejoint au kilomètre par le peloton, Darley semblait tout de même avoir la mesure de ses rivaux, il a continué à dérouler jusqu’à l’entame de la dernière ligne droite, moment où il est reparti de plus belle sous les attaques pour tenir en respect le bon Dark Side jusqu’au poteau d’arrivée. Sa prestation n’a rien de surprenant, le protégé de Jean-Jacques Bouquet est un sujet de classe en énorme retard de gains, il devrait faire feu de tout bois durant l’hiver, si ses soucis de santé restent derrière lui. Nous sommes particulièrement heureux pour ses propriétaires, Jean-Jacques Bouquet et Julien Hamelet qui ont su se montrer patient, nous espérons que ce succès n’est que le début d’un magnifique hiver.

Darley Hampton

Hooligan of Fee a cassé la baraque d’entrée de jeu, dès sa première sortie publique, en s’imposant avec la manière dans un lot qui n’avait certes rien d’exceptionnel au papier. Le jeune Hooligan n’a rien d’un supporter invertébré, bien au contraire, il est déjà très appliqué à son travail, maniable avec de magnifiques allures mais surtout il semble aussi bon que splendide, une véritable peinture. Très véloce au départ, le fils d’Orlando Vici a été le grand animateur de l’épreuve, il a commencé à déployer ses grandes battues dans la ligne opposée, puis il est reparti de plus belle dans la phase finale pour l’emporter sans avoir à forcer son talent. Hooligan est appelé à progresser avec le temps, il n’est pas encore à 100% de ses moyens, il possède une certaine marge pour faire beaucoup mieux. Le rejeton d'Orlando Vici devrait monter en régime course après course et nous espérons bien le voir confirmer ce succès dès sa prochaine sortie. Une petite pensée amicale à Styphen qui a signé à cette occasion, son tout premier succès en tant que propriétaire.

Hooligan of Fee

Faire le tour de 18 concurrents n’est jamais chose aisée, surtout lorsque vous devez vous élancer aux 25 mètres et que vous devez assurer votre départ. Félin de Bomo a tout de même réussi à volter correctement pour la seconde fois d’affilée sur cette piste de Salon de Provence, il a assuré ses premiers mètres, concédant quelques longueurs, pour rester ensuite en queue du peloton durant un tour de piste. Assez brillant à l’arrière-garde, nous n’avons pas eu d’autres choix que de passer à l’offensive à un tour du but, histoire d’éviter d’être au galop, il a donc pris le wagon de trois dans la ligne opposée avant de rester en suspension dans le dernier tournant. Le fils d’Uniclove semblait avoir suffisamment de ressources pour venir ajuster tout son monde dans la dernière ligne droite, malheureusement il n’a pas jailli comme à son habitude, il est resté dans son action, incapable de passer la vitesse supérieure, il a même concédé la 4e place sur le fil, devant se contenter du cinquième rang in extremis. Nous pourrions nous montrer quelque peu déçu de sa performance, surtout qu’il était parvenu à partir sur la bonne jambe, mais après une belle année, le petit Félin a également le droit d’être un peu moins bien, nous n’allons pas lui en vouloir d’être légèrement émoussé. La bonne nouvelle est qu’il s'est encore fort bien élancé à la volte, sans faire de bêtises. Félin va devoir désormais apprendre à perdre beaucoup moins de terrain pour espérer terminer au plus près.

Félin de Bomo

Eclair Winner est délicat, il a éclaté des 4 fers peu après le départ, certainement contrarié par un concurrent devant lui. Nous n’avions pas de réelles ambitions avec le fils de Niky pour sa première sous notre entrainement, si ce n'est de le voir courir proprement et le monter en condition pour ses prochaines tentatives. Après sa disqualification, Eclair a suivi librement en retrait, travaillant correctement, il ne lui reste plus qu’à rester appliqué pour espérer, dans un avenir proche, jouer les premiers rôles.

Eclair Winner

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article