Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants mercredi à Borély

La journée d’hier après-midi à Borély a été catastrophique pour l’écurie, le bilan a été à des années-lumière de ce que nous pouvions espérer avant le coup. Nos 4 ans Gitano Blue et Goal Maker se sont montrés indélicats à l’instar de Félin de Bomo, malheureux, dans le rang des apprentis. Dignité, victime d’un mauvais parcours, n’a pu se mettre en valeur, tout comme Gold de la Côte. Seule Félicia de Bess, encore elle, s’est montrée à la hauteur de son talent en s’octroyant la seconde place face aux bons éléments de sa génération dans la région.

Félicia de Bess

Nous n’avons plus assez de qualificatif pour définir Félicia de Bess. À chaque sortie, elle nous sort une course monstrueuse, qui pour le moment, ne se traduit pas par une victoire qu’elle mériterait tant. Out Flicka July ou Fabulous Jet, les favoris de l’épreuve sont tombés les uns après les autres, seule Félicia est parvenue à rallier le poteau d’arrivée, malheureusement elle est encore tombée sur un excellent finisseur qui est venu la toiser sur le poteau. La fille de Laetenter Diem est partie sur un léger temps de galop à son échelon, mais vite remise sur la bonne jambe, elle a ensuite patienté dans la seconde moitié du peloton. Au kilomètre, après avoir pris la roue de Christophe Martens, Félicia a lancé les hostilités pour se porter près du groupe de tête, avec en ligne de mire, la grande favorite Flicka Julry. Dans le dernier tournant, notre petite championne ne semblait pas avoir énormément de ressources, puis après les incartades des deux principaux ogres de l’épreuve, Félicia a craché tout son feu dans la dernière ligne droite. A mi-ligne droite, notre protégée semblait devoir se contenter de la troisième place, mais avec elle, mieux vaut s’abstenir de tout pronostic tant que le poteau d’arrivée n’est pas franchi. Notre mère courage n'a rien lâché, comme à son habitude, elle est allée chercher les forces nécessaires pour lutter jusqu’au bout, revenant prendre la seconde place sur le fil, tout en perdant la victoire aux abords du poteau. Cette année, Félicia collectionne les places d’honneur, son dernier sacre remonte à février dernier, jour où elle s’imposait à Vincennes avec Eric Raffin. En attendant de retrouver le temple du trot cet hiver, Félicia devrait se présenter sur cette piste de Borély le 9 novembre prochain, dans la finale régionale du trot Open des régions, avec la ferme intention de valider définitivement son ticket pour Paris.

Félicia de Bess

La journée ne pouvait pas plus mal commencer avec la disqualification d’entrée de jeu de Gitano Blue sur lequel nous fondions quelques espoirs. Le fils de Prodigious, toujours aussi délicat et nerveux, s’est montré fautif peu après le repli des ailes de l’autostart, il s’est enlevé à l’entame du premier tournant, perdant toutes chances de disputer l’arrivée. Une sanction que nous pouvons considérer sévère, il n’avait pas, à nos yeux, effectuer le nombre de foulées requises pour être disqualifié de la sorte. Derrière, il a démontré sa forme du moment en suivant librement puis en traçant une belle ligne droite sans avoir à être sollicité. Nous pouvons toujours extrapoler après une disqualification, mais à priori, il n’aurait pas été loin de la vérité sans sa bêtise en début de parcours.

Gitano Blue

Trente minutes plus tard, ce fut au tour de Goal Maker de décevoir en se montrant également fautif à la sortie du tournant final. Le fils d’Ubriaco n’a pas eu la partie facile en devant fournir un violent effort dès le départ pour ensuite se porter au commandement devant les tribunes. En tête, nous pensions que le plus dur était fait, mais Goal a semblé sans réelles ressources dans l’ultime tournant avant de commettre une faute à la sortie de ce dernier. Au vu de sa prestation, nous avons pris la décision de le mettre au repos pour tout l’hiver, il ne sera pas revu avant l’année prochaine.

Goal Maker

Gold de la Côte, pour sa part, avait moins d’ambitions que ses deux compagnons d’entrainement, il devait avant tout rassurer. Au vu de sa prestation, il ne l’a fait qu’à moitié, il est resté longtemps parmi les derniers, étant pris de vitesse dès le départ, puis, il a comblé pas mal de terrain dans la phase finale en traçant une ligne droite tout à fait correct, terminant non loin des chevaux de tête au final. Avec ses gains, le fils de Ready Cash ne trouve pas forcément des tâches évidentes, il n’avait pas la partie facile en seconde ligne derrière l’autostart dans ce lot de bonnes factures. Il aura eu au moins le mérite de donner son maximum avec ses possibilités du moment.

Gold de la Cöte

Dans l’épreuve réservée aux apprentis, nos espoirs de figurer à l’arrivée se sont vite estompés avec la faute de Félin de Bomo dès le premier virage. Parti en léger retrait derrière les ailes de l’autostart, le fils d’Uniclove a été gêné et tassé par un adversaire coutumier du fait, ce qui explique en grande partie son incartade. L’associé de Marion Donabedian, qui aurait préféré effectuer son retour au sulky dans de meilleures conditions, n’aura plus trop de courses à sa disposition dans les prochaines semaines dans la région, il devra peut-être s’exporter dans le centre-est ou le sud-ouest, à moins de tenter sa chance à la volte.

Félin de Bomo

Quant à Dignité, son numéro 14 derrière l’autostart et le déroulement de course n’ont pas servi ses intérêts, elle n’a jamais pu vraiment rentrer dans la course. Partie en léger retrait puis patiente à l’arrière-garde, elle n’a jamais pu se rapprocher utilement, aucun wagon ne s’est formé, mais elle a tout de même tracé une belle fin de course en léger retrait des premiers. Nous ne tenions pas à donner une course dure à la fille de Love You qui venait de courir à six jours, elle aurait pu disputer l’arrivée si les circonstances de courses lui avaient été favorables, ce qui n’a pas été le cas. Dignité trouvera bien d’autres occasions pour effacer cet échec, nous n'en doutons pas un instant.

Dignité

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article