Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Les courses se gagnent devant .....

Devant, dur et méchant, tels sont les mots souvent employés lorsqu’un driver adopte cette tactique de course et contre tous ses adversaires par tous les moyens pour conserver la tête et la corde. Oui, il n’y a rien de plus facile que de s’emparer de la tête, de rouler comme un fou pour essayer d’aller au bout. Beaucoup de drivers tentent leur va-tout dans certaines épreuves, histoire de surprendre l’adversité, mais le cheval peut y laisser des plumes, ne jamais s’en remettre ou difficilement. Cette tactique peut sembler simpliste pourtant elle est bien plus compliquée à réaliser sur notre terrain de jeu favori.

 

 

La Team KT est adepte de cette tactique de course, nous sommes connus et reconnus dans la région pour aller devant, mais sans jamais être dur et méchant, même si les images peuvent parfois démontrer le contraire. La plupart de nos chevaux sont travaillés en conséquence pour pouvoir le faire, nous essayons également d’avoir des chevaux capables de pouvoir encaisser cette tactique de course, des chevaux durs ou froids, meilleurs lorsqu’ils peuvent dominer l’opposition. Lorsque vous avez décidé d’aller de l’avant, il faut bien entendu avoir le cheval pour mais également avoir une certaine science du train, savoir à quelle vitesse vous allez, savoir faire souffler votre partenaire au moment opportun et relancer la machine au bon moment. Rien n’est simple dans cette tactique, bien au contraire, sauf si vous roulez comme un fou sans vous occuper de quoi que ce soit. Rien de tel pour faire mal à votre cheval, surtout s’il n’est pas habitué à aller devant.

 

 

Parfois les choses ne se déroulent pas comme vous l’avez prévu, vous pouvez vous retrouver avec un rival qui veut vous empêcher, coûte que coûte, de prendre la direction des opérations et vous vous retrouvez nez au vent, à la place du mort, la position détestée par l’ensemble des drivers. Deux possibilités s’offrent à vous, soit vous décidez de rester sagement à ses côtés, en essayant de faire le moins d’efforts possible tout en sachant qu’il sera compliqué de disputer l’arrivée, soit vous décidez de le contrer, pour lui faire mal, et essayer de le faire plier pour vous laisser la tête et la corde. Dans notre cas, si nous n’avons pas les secondes nécessaires entre les mains, nous opterons pour la seconde option, quitte à mourir, mieux vaut le faire avec les honneurs en ayant tout tenté pour parvenir à nos fins. Par contre, il faut savoir rendre les armes au bon moment, pour ne pas faire mal à votre partenaire, ne jamais faire le fort jusqu’au poteau d’arrivée alors que vous êtes nettement dominé. La plupart du temps, nous baissons le rideau à 800 mètres du but, pour ensuite le laisser dérouler à sa main, ainsi, il ne prend pas dur et s’oxygène bien en vu d’autres objectifs. 

 

 

Au sein de notre écurie, vous ne verrez que très rarement des chevaux faire le tour à l’arrière-garde sauf si les conditions l’imposent ou si nous présentons des chevaux qui ont été absents durant de nombreux mois, mais si nous les jugeons suffisamment bien au travail, ils iront directement au combat. En effet, difficile de jauger le réel degré de forme d’un cheval en restant sagement parmi les derniers, mieux vaut être à la pointe du combat, ainsi vous saurez ce qu’il manque en condition physique à votre partenaire durant le parcours et corriger le tir à l’entrainement pour l’affûter au mieux. Bien entendu, il faut toujours s’adapter en fonction des chevaux que vous menez, nous n’emploierons jamais cette tactique avec des suceurs de roue, avec des chevaux ayant besoin d’un parcours sur mesure pour disputer l’arrivée.

 

 

Sachez que notre écurie ira toujours devant tant que nous serons présents dans les pelotons, les courses se gagnent devant, hors de questions de rester à l’arrière-garde ou nez au vent, c’est un peu notre marque de fabrique. Dans le quart sud-est, notre réputation n’est plus à faire à ce niveau-là, nous sommes rarement contestés pour avoir le leadership. Parfois, nous pouvons l’être, cela fait partie du jeu, mais mieux vaut savoir perdre une course en respectant nos principes pour en remporter deux ou trois les fois suivantes. Nous n’irons jamais à l’encontre de nos valeurs du moment que nous respectons nos chevaux, ce qui est essentiel à nos yeux. Cette tactique peut plaire ou déplaire, nous en sommes conscients, personne ne fera jamais l’unanimité, quelles que soient les tactiques employées, même les plus grands entraîneurs et drivers sont critiqués, nous n’échapperons pas à la règle, nous le savons pertinemment. Bref, nous continuerons à aller de l’avant, mais sans être jamais dur et méchant.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Kom 09/07/2020 10:04

Bonjour merci Kevin je comprends mieux maintenant pourquoi certains drivers font tete et cordes..!
Il est vrai que souvent ça me rend fou mdr ... toute confiance en vous et à votre écurie je sais que vous presenté vos chevaux à bon escient, et je vous suit assez souvent. Merci du partage sur Twitter j'espère que d'autres personnes font comme moi bonne continuation..