Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants jeudi à Borély

Marion Donabedian et Elision Jenilou s’entendent à merveille, il existe une alchimie entre les deux que nous ne pouvons expliquer. La fille de Redeo Jossselyn est souvent très compétitive lorsque Marion Donabedian se trouve à son sulky. En quatre sorties communes, le duo a remporté une belle course à Lyon-Parilly et obtenu deux bonnes cinquièmes places sur l’hippodrome de Borély. Hier après-midi, le tandem ne s’est pas précipité au départ, partie prudemment et attentiste à l’arrière-garde dans le dos de la bonne Etincelle Darche, Elision a ensuite fait un joli bout de classe dans la ligne d’en face pour se porter aux côtés des animateurs. En tête pour aborder la phase finale, l’associée de Marion Donabedian a longtemps fait illusion pour la victoire avant de coincer dans les 100 derniers mètres, devant se contenter de la 5e place. La jument a couru de première pour sa rentrée, elle aurait pu aller au bout avec un parcours de plus dans les jambes, sa tâche n’était pourtant pas évidente en seconde ligne derrière la voiture. Son comportement d’ensemble nous a fait extrêmement plaisir, nous pouvons nous montrer confiants pour l’avenir. Quant à Escandaleuse, elle a fait le petit parcours le long du rail, sans pouvoir se montrer menaçante, se comportant tout de même honorablement pour une rentrée. La fille de Tabler aura besoin de nombreux tours de piste avant d’être à nouveau compétitive.

 

 

 

 

Notre papy, Bacchus Chambray, a fait ce qu’il a pu dans l’épreuve montée du jour, il a encore donné le meilleur de lui-même, ce qui n'était pas encore suffisant pour décrocher une meilleure allocation. L’associé de Mélissande Chabran s’est, de surcroît, mis un handicap supplémentaire en s’élançant sur un léger temps de galop, ce qui l’a relégué à une bonne trentaine de mètres du peloton. Suite à un fort ralentissement devant les tribunes, le fils de Petrus du Bocage a comblé son retard puis il a tenté son va-tout en fournissant un violent effort pour se porter près du groupe de tête, en troisième épaisseur. Malheureusement, les premiers sont repartis de plus belle dans la ligne opposée, mettant fin aux espoirs de notre bon vieux serviteur, il s’est ensuite montré valeureux pour rallier le poteau d’arrivée en 7e et dernière position. Notre protégé n’avait déjà que très peu de marge vu la qualité du lot, mais en concédant autant de terrain sur une faute au départ et en voyageant en suspension, ses chances étaient bien minces pour espérer un meilleur classement.

 

 

Résumer la course d’Elie France est d’une simplicité enfantine. Bouillant et tendu comme à son habitude derrière les ailes de l’autostart, il était déjà au galop avant même le repli des ailes, étant immédiatement disqualifié. Derrière, le fils d’In Love With You a suivi facilement en retrait, pour ensuite faire un joli bout dans la phase finale. Cette disqualification n’arrange pas vraiment nos affaires, nous l’avons présenté vu le faible nombre de partants en espérant pouvoir gonfler sensiblement ses gains. Mission ratée, il devra faire beaucoup mieux lors de ses prochaines sorties, mais surtout rester sage et appliqué s’il veut augmenter son compte en banque de manière significative.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article