Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Nos partants mercredi à Borély

Félicia de Bess a fait parler d'elle sur les réseaux sociaux lors de sa récente seconde place à Pont-de-Vivaux, certains Twittos n’ont pas apprécié de voir la jument solliciter de la sorte pour espérer l’emporter. Nous n’avons pas voulu rentrer dans la polémique, car de toute manière, vous n’aurez jamais raison sur les réseaux sociaux, inutile de palabrer inutilement pour remettre l’église au milieu du village, autant le faire sur notre support média. Pour rappel, Félicia était très froide lorsqu’elle est arrivée sous notre entrainement, il fallait la réveiller du départ à l’arrivée pour aller au bout d’un parcours mais depuis l’hiver dernier, la jument a commencé à évoluer dans le bon sens. En effet, elle est beaucoup moins glaciale lors du premier kilomètre, elle est même plutôt fringante, mais il faut encore lui secouer les plumes lors du dernier tour de piste pour ne pas la voir relâcher son effort, nous pensons même, qu’avec le temps, nous n’aurons plus besoin d’utiliser cet artifice. Nous ne sommes pas des tortionnaires, si nous pouvions éviter d’agir de la sorte, nous le ferions avec grand plaisir, mais avec certains chevaux, nous n’avons pas d’autres solutions qui existent à notre connaissance. Nous le répétons avec force et vigueur, utiliser la cravache est la dernière chose que nous aimons faire dans notre métier, nous l’avons même rangé au placard à plusieurs reprises avec des chevaux comme Darco Poterie ou Espoir du Marny, nous respectons beaucoup trop nos chevaux pour agir de la sorte gratuitement. Dans le feu de l’action, nous gesticulons beaucoup sur un sulky, nous crions, utilisons la queue et nos guides pour motiver nos partenaires, la cravache fait également partie de notre panoplie pour obtenir le meilleur classement possible. Nous respectons la plupart du temps le nombre de coups de cravaches autorisées dans un parcours et lorsque nous dépassons les limites, les commissaires sont là pour nous rappeler à l’ordre. Nous ne faisons pas partie des entraîneurs ou drivers régulièrement sanctionnés pour usage abusives de la cravache, les mises à pied sont très rares au sein de notre écurie, le bien-être animal est primordial à nos yeux. Bref, à ceux qui nous critiquent sans nous connaitre, nous vous invitons à passer quelques jours en notre compagnie, à l’écurie ou aux courses, nous ne sommes pas de mauvaises personnes, nous aimons énormément nos chevaux et faisons le maximum pour qu’ils se sentent bien et heureux au quotidien, c’est notre leitmotiv. Nous ne laisserons pas quelques personnes entacher notre réputation aussi facilement, même si nos savons pertinemment que nous ne ferons jamais l’unanimité. Ainsi va la vie.

 

 

En ce qui concerne l’épreuve du jour qui nous intéresse, la fille de Laetenter Diem va affronter un excellent lot, elle fera face à des chevaux de son âge, bien plus redoutable qu’en dernier lieu. Félicia est restée en bel état de forme, elle n’est certes pas encore à 100% de ses moyens mais sa dernière sortie lui aura fait le plus grand bien, elle devrait courir en net progrès. Cependant, rien ne sera facile, il sera très compliqué de viser la plus haute marche du podium face à des concurrents de la valeur de Fast Domino, France Voirons ou encore Fosca Ludoise. Notre protégée aura pour elle d’apprécier la distance, elle sera à son entière convenance, de plus, elle sera présentée pieds nus afin de mettre tous les atouts de son côté. Si elle fournit sa valeur, elle devrait pouvoir leur tenir la dragée haute. En toute logique, elle devrait pouvoir viser les toutes premières places.

 

 

 

Holydave était l’une de nos espoirs pour cette année, mais pour le moment elle tarde à montrer son potentiel en compétition, ses deux premières sorties se sont soldées par deux échecs retentissants. Pour autant, la fille de Boccador de Sim ne doit pas être condamnée hâtivement, elle ne comprend pas encore son métier et manquait peut-être d’un brin de travail pour être compétitive, ce qui a été corrigé depuis sa dernière sortie. Au vu de ses premiers pas, elle est difficile à conseiller. Au vu de ses exercices du matin, elle serait plutôt à conseiller, bref, vous l’aurez compris, nous naviguons un peu à vue avec elle pour le moment. Dans cette épreuve, nous attendons un parcours propre de sa part, qu’elle puisse le conclure sans faute et avec les autres, tout en espérant qu’elle sera à la hauteur pour décrocher son tout premier chèque.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Carlos nunes de almeida 09/06/2020 16:55

Bon courage a la time en vous souhaitant pleine reussite