Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Mais où est donc passé Darco Poterie ?

La reprise a été poussive pour les chevaux de l’écurie, il nous a fallu une bonne quinzaine de jours avant de pouvoir tourner à plein régime contrairement à d’autres qui étaient déjà prêts et suffisamment affûtés. Désormais, nos chevaux sont en pleine possession de leurs moyens, les bons résultats s’enchaînent pour le plus grand plaisir de toute la Team et de nos propriétaires. Nous avons également eu le plaisir de revoir certains chevaux à un bon niveau, à l’image du fer-de-lance de l’écurie, Espoir du Marny, lauréat à deux reprises depuis son retour et sur la montante avant d’attaquer le meeting d’été de Cagnes-sur-Mer.

 

 

Un seul manque à l’appel depuis la reprise, il s’agit de notre cher Darco Poterie, absent à la surprise générale pour beaucoup d’entre vous. Rassurez-vous, Darco Poterie se porte très bien, aucun problème de santé à signaler, il croule simplement des jours tranquille en plein air, il passe ses journées à manger de l’herbe et du foin mais surtout il se repose pour revenir plus fort d'ici la fin de l’année. Durant le confinement, le fils de Laetenter Diem était à l’entrainement comme l’ensemble de ses compagnons, tout se passait à peu près bien, puis les choses se sont compliquées courant avril. En effet, ses travaux du matin étaient beaucoup moins tranchant, même médiocre, avant d’être vraiment en dessous de ce qu’il  pouvait nous montrer à l’accoutumée. Après plusieurs semaines de réflexion, de changement de méthodes et de soins, la seule chose qui s’imposait à nous était de le mettre au repos pour plusieurs mois, histoire de lui changer les idées et de le remettre dans le droit chemin.

 

 

Vous ne verrez pas Darco Poterie en piste avant fin octobre ou début novembre si ses exercices du matin se montrent satisfaisants. Nous avons bon espoir de le retrouver au mieux après un sérieux passage à vide qui dure, maintenant, depuis plusieurs mois, plus précisément depuis sa victoire à Hyères, jour où il battait le record de la piste (1’12’5) mais aussi jour où il a failli mourir de violentes crises de coliques. Après avoir frôlé la mort, Darco n’a plus jamais été le même, que cela soit au travail ou en compétition, il se donnait toujours à fond mais il manquait ce supplément d’âme qui faisait sa force. A priori, ce n’est absolument pas un problème mental, il est costaud à ce niveau, il aime toujours aller au combat, son côté guerrier est toujours bel et bien présent.

 

 

Le repos est le meilleur remède pour redonner du moral et remettre un cheval sur pied, Darco n’a jamais vraiment eu de vraies périodes de repos total, si ce n’est quelques semaines, par-ci par-là. N’oublions pas qu’il a dû enchaîner pas mal de course en 2017 et 2018, il avait besoin de courir pour prendre confiance en lui mais surtout pour nous permettre de trouver les bons boutons. Il a connu une période faste en 2018 où il a empilé les succès, série qu’il a poursuivi en 2019 en étant tout de même beaucoup moins présent en piste à cause notamment de ses coliques qui l’ont stoppé dans son élan.

A l’heure où nous écrivons ses lignes, il est impossible de se projeter sur l’avenir avec Darco poterie, il peut tout à fait retrouver son meilleur niveau, ce qui en ferait un cheval en net retard de gains. Dans le cas contraire, il restera compétitif et pourra encore faire mal à plus d’un adversaire, notamment sur les pistes en herbe. Quoi qu’il arrive, Darco Poterie restera un cheval à part dans l’écurie, son palmarès parle pour lui, il a glané 13 succès depuis le début sa carrière, 8 accessits pour 28 disqualifications en 58 sorties.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article