Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants samedi à Salon-de-Provence

Nous y sommes enfin parvenus, la victoire tant attendue sur la sable est enfin arrivée hier après-midi à Salon de Provence grâce à la petite Ebabiela, lauréate de bout en bout, à la manière des forts. La fille d’Ubriaco a mis fin cette mauvaise série depuis la reprise et permis à l’écurie d’enregistrer sa quatrième victoire du mois. Goal Maker aurait pu également s’imposer, il a été rejoint dans les dernières battues après avoir tenté de prendre la poudre d’escampette dans le dernier tournant. Nos autres protégés n’ont pas tous été à la hauteur, Félin de Bomo s’est montré à nouveau fautif, Djack de Feugères n’a pas bénéficié d’un bon parcours, alors que la petite Haby de Gouye a eu un bon comportement d’ensemble. Seule Holydave s’est montrée relativement décevante.

 

 

Ses malheurs du début d’année sont derrière elle, Ebabiela a enfin pu débloquer son compteur victoire en l’emportant avec une certaine autorité dans le prix des Lilas. La protégée de Jean-Noël Monteiro est partie sur la bonne jambe cette fois-ci, contrairement à sa dernière sortie en terre Toulousaine, elle a très bien jailli derrière les ailes de l’autostart pour ensuite s’assurer plusieurs longueurs d’avance sur le reste du peloton. La fille d’Ubriaco a simplement déroulé à sa main, elle a abordé la dernière ligne droite en solo, puis, elle a contenu facilement ses rivaux pour l’emporter assez nettement de bout en bout. Cette course avait saveur de test à nos yeux, elle a démontré qu’elle avait le potentiel nécessaire pour réaliser une grande année et qu’elle pouvait facilement gravir les échelons. La petite jument a donc signé sa première victoire de la saison, pour le plus grand bonheur de son entourage, la première sur le sable pour l’écurie depuis la reprise.

 

 

 

Goal Maker n’était pas dans sa robe de mariée hier après midi à Salon-de-Provence, pourtant il n'était pas loin de signer son premier succès de la saison. Parti prudemment derrière l’autostart, le fils d’Ubriaco s’est tout de même retrouvé en bonne place au premier passage devant les tribunes avant d’entamer son effort à un tour du but. Propulsé en tête à mi-ligne opposée, notre protégé a tenté de prendre la fuite dans l’ultime tournant,  il a ensuite bien prononcé son effort jusqu’au poteau d’arrivée sans toutefois parvenir à contenir l’ultime assaut de la future lauréate. Cette seconde place est tout de même un excellent résultat, mais pour tout vous dire, nous ne l’avons pas trouvé dans un grand jour. Goal doit certainement être en pleine croissance, il manque encore beaucoup trop de force à notre gout pour emmener son gros braquet. Pour cette raison, il est fort probable qu’il parte se reposer quelques semaines, histoire de faire sa croissance en toute tranquillité. Notre protégé a suffisamment de gains pour se le permettre et voir l’avenir sous les meilleurs auspices.

 

 

 

Nous avions pris l’option d’ôter le lasso à Félin de Bomo, contrairement à ses dernières bonnes sorties, mal nous en a pris. En effet, le fils d’Uniclove s’est montré un peu trop bouillant derrière les ailes de l’autostart, se montrant fautif bien avant la validation du départ. Après sa disqualification, Félin a très bien travaillé en retrait, il a démontré qu’il était en net regain de forme, le jour et la nuit par rapport à sa dernière tentative à Toulouse, il aurait certainement pu jouer les premiers rôles s’il n’avait pas commis l’irréparable d’entrée de jeu. Nous avons été totalement rassurés sur son état de forme, il ne devrait plus tarder à faire parler de lui à condition de rester sage et appliqué.

 

 

Ferré et aux 25 mètres, Djack de Feugères ne trouvait pas une tâche facile dans le prix de Hyères. Pourtant le fils de Coktail Jet a rendu une bonne copie, surtout qu’il n’a pas vraiment bénéficié d’un parcours des plus favorables, se retrouvant nez au vent après avoir dû fournir un gros effort en épaisseur pour se porter au côté de l’animateur. Dominé au bout de la ligne d’en face, Super Djack s’est tout de même bien relancé dans la phase finale, en retrait des premiers, démontrant sa bonne forme du moment. Le protégé de Muriel Thomas n’est pourtant pas encore au summum de sa forme, nous espérons l’avoir au mieux assez rapidement dans le but d'enchaîner à nouveau les bonnes performances.

 

 

Quant à la petite Haby de Gouye, elle n’a pas été en mesure d’intégrer l’une des cinq premières places mais elle s’est tout de même comportée honorablement dans un lot relativement bien composé. La fille de Séduisant Fouteau est restée sagement parmi les derniers avant de faire mouvement en épaisseur dans le dernier tournant. Tout à l’extérieur pour aborder la phase finale, l’associée de Stéphane Cingland a mis un joli coup de rein final pour venir échouer d’un rien pour la 5e place. Avec des circonstances de course plus favorables, la petite Haby aurait pu prétendre à un meilleur classement. Nul doute qu’elle devrait pouvoir confirmer dans sa catégorie si elle se décide à donner le meilleur d’elle-même en compétition, ce qui n’est pas toujours le cas. Concernant Holydave, sa prestation a été catastrophique et nous pesons nos mots. En effet, la jument n’a jamais été dans le coup du départ à l’arrivée, totalement dépassée, à des années-lumière de ce qu’elle semble capable de faire. Désormais, nous allons passer à la vitesse supérieure à l’entrainement, elle a désormais une obligation de nous montrer un tout autre visage lors de ses prochaines tentatives.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article