Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Nos résultats dimanche à Borély (Avignon)

Nous n’avions pas pléthore de partants hier après midi à Marseille Borély, réunion qui aurait dû se disputer à Avignon dans un tout autre contexte, mais il n’y a plus aucune normalité en ce bas monde depuis le début de l’année. Pas besoin non plus d’avoir six ou sept partants à chaque réunion, deux chevaux suffisent amplement si nous pouvions revenir avec un succès dans notre besace à chaque coup. Le petit Hôtel Particulier est parvenu à ouvrir son palmarès pour sa seconde sortie publique en l’emportant aisément à la manière des forts. Une première pour les couleurs de Marion Donabedian mais également pour son propriétaire, Josselin Pivot, qui s’offre pour l’occasion son premier sacre dans l’univers impitoyable du monde des courses.

 

 

Il n’est pas si particulier, il ressemble à bon nombre de chevaux de son âge, si ce n’est qu’il est petit avec un moteur fort sympathique. Ce petit poney se nomme Hôtel Particulier, issu de l’élevage de Monsieur Yves Ledoyen, il a ouvert brillamment son palmarès pour la seconde sortie de sa jeune carrière hier après-midi à Borély. Après avoir été attentiste lors de sa première sortie publique à Nîmes, le fils d’Un Amour d’Haufor a été beaucoup plus offensif cette fois-ci. Très vite en jambe, il a pris la direction des opérations dès l’entame du premier virage avant d’imprimer son rythme à l’épreuve jusqu’à l’entrée du dernier virage. Le protégé de Josselin Pivot n’a pas rencontré la moindre opposition, il a accéléré l’allure progressivement puis s’est mis hors de portée de ses adversaires pour l’emporter assez nettement. Ce succès nous apporte beaucoup de joie, nous sommes très heureux d’avoir pu offrir une première victoire à son sympathique propriétaire, Josselin Pivot, qui le méritait amplement. Il ne faut pas oublier non plus Marion Donabedian dans l’histoire, ses couleurs ont passé le poteau en tête pour la toute première fois également, un moment toujours particulier dans une carrière. Quant à Hôtel Particulier, nous n’avons jamais douté de son potentiel, il possède largement les moyens de confirmer, il s’agit d’un chic cheval, très aérien et agréable à voir trotter, une véritable voiture qui ne demande qu’à poursuivre sur sa lancée.

 

 

 

 

Dans le prix Anaïs Constantin, Éclair de Nice disputait sa seconde course de rentrée sans réelles ambitions si ce n’est de courir en progrès. Le fils de Nuage de Lait s’est très bien élancé pour se porter très tôt aux avant-postes, puis par le jeu des relais, il s’est retrouvé relégué sur un quatrième rideau côté corde. Éclair semblait sans gaz, durant tout le parcours, il a ensuite subitement éclaté des quatre fers, une faute de fatigue certainement au moment d’entamer le dernier kilomètre. Après sa disqualification, notre protégé a démontré qu’il était encore à court de condition, il lui faudra encore quelques parcours dans les pattes avant d’être à nouveau compétitif, s’il daigne rester sage bien entendu. 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article