Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Nos partants lundi à Lyon-Parilly, Agen-la-Garenne et Toulouse

Le lundi de Pentecôte sera une journée très chargée pour toute la Team KT, nous serons présents sur trois hippodromes différents dans l’espoir de bien démarrer ce mois de juin crucial pour toute l’écurie. Dans le sud-ouest, Marion Donabedian aura la responsabilité des bons Elie France et Epico Blue  à Agen-la-Garenne tout en effectuant un petit crochet par Toulouse pour y déposer Mélissande Chabran et Bacchus Chambray. Du côté de Lyon-Parilly, quatre de nos éléments seront en piste avec notamment la présence de l’excellent Espoir du Marny qui nourrira quelques ambitions pour les premières places.

 

 

Lyon-Parilly :

 

Espoir du Marny a des excuses à faire valoir pour sa rentrée à Borély sous la selle, il a cassé sa croupière lors de son premier heat, puis il a pris le grand galop durant trois longs tours de piste. Suite à cet incident, nous avons longuement hésité à le déclarer partant, mais faute de course, nous n’avions pas trop le choix des armes, le cheval se devait absolument de courir. Dans cette épreuve, l’engagement n’est pas des plus favorables, il sera le moins riche du second échelon mais pas le moins doué, seule sa condition physique peut nous mettre dans le doute. En effet, il s’agira de sa seconde course en neuf mois, il risque d’être encore un peu court, surtout qu’il faudra contourner un peloton composé de 17 concurrents. Cependant, Espoir est un monstre, largement capable de briller dans ce genre de lot, nous espérons surtout qu’il fera preuve de sagesse et nous ne l’interdirons pas de viser les premières places si l’occasion se présente.

 

 

 

Ecalys of Night n’a rien montré d’extraordinaire depuis son arrivée dans nos boxes, au contraire, il s’est montré décevant course après course alors que nous le pensions capable de réaliser un bon bout de chemin sous notre entrainement. En dernier lieu à Agen, il a encore fait des siennes en se montrant fautif dès le départ, ce qui lui arrive trop souvent à notre gout. En accord avec son entourage, nous avons décidé de le présenter dans cette épreuve à réclamer, catégorie où il eut parfaitement s’illustrer à condition de rester sage. Bien situé au premier poteau, nous espérons qu’il sera enfin en mesure d’apporter un peu de plaisir à son entourage.

 

 

 

Fuiletais d’Airou a été mis au repos tout l’hiver après avoir enchainé les performances en demi-teinte, il n’avait pas été en mesure de confirmer sa bonne seconde place obtenu sur cette piste, enchainant les disqualifications. Pour son retour à la compétition, il sera bien difficile de lui faire confiance surtout qu’il restera ferré pour l’occasion, il aura certainement besoin de plusieurs tours de piste avant de trouver la bonne carburation. L’impasse semble conseillée.

 

 

 

First des Yvets n’est pas de tous les jours, il a pourtant de réelles qualités, ses boulots du matin sont là pour nous le démontrer. Le protégé d’Hamza Lakhrissi est arrivé au pire des moments au sein de notre effectif, nous l’avons acquis en février dernier pour la petite saison, puis le confinement a contrarié tous les plans établis pour lui. Peu chargé en gains, délicat en compétition, nous aurions eu besoin de temps et de parcours pour trouver les bons réglages, il est désormais très difficile de lui trouver des courses vu son faible compte en banque. Dans ce réclamer, sa tâche ne sera pas évidente, il devra rendre 25 mètres à des chevaux bien plus chargés en gains que lui, de plus, il devra rester sage d’un bout à l’autre du parcours, ce qui s’annonce pas simple, pourtant nous espérons secrètement qu’il nous fera mentir en réalisant une belle prestation d’ensemble. Pour les amateurs de sensations fortes.

 

 

 

Agen-la-Garenne :

 

Elie France n’a pas pu exprimer son talent pour sa première sous la selle, se montrant fautif dès le premier virage à Vivaux, une course sur laquelle nous comptions énormément pour prendre les gains qui lui manquent sur son compte en banque. Vu son retard de gains, nous sommes obligés de l’exporter dans le sud-ouest dans une épreuve où il sera bien entendu encore le moins riche de l’épreuve. Cette course réservée aux apprentis donnera l’occasion à Marion Donabedian de montrer encore tout son talent et son sang-froid, il lui en faudra beaucoup pour espérer amener le fils d’In Love With You à l’arrivée. Elie est pétri de qualité, il a la pointure d’un tel lot, reste maintenant à le prouver à nouveau en compétition, il peut se distinguer à ce niveau, nous comptons sur ce tandem de choc pour disputer les premières places.

 

 

 

 

Epico Blue a été très malheureux en dernier lieu à Lyon-Parilly, il a été effrayé par l’horrible accident qui s’est produit après la chute d’une concurrente, cette dernière est venue percuter le camion des commissaires, ce qui a provoqué un bruit horrible et fait peur à notre protégé, entrainant sa faute et sa disqualification. Sans ce dramatique accident, le protégé de l’écurie GTA semblait bien parti pour faire son numéro, nous sommes convaincus qu’il aurait pu donner chaud aux deux premiers de l’épreuve. Ce coup-ci, nous espérons que la réussite sera enfin de son côté. Confié à Ryan Thonnerieux et petit poucet de l’épreuve sur ce tracé à main droite qu’il affectionne particulièrement, il aura de légitimes ambitions, il faudra surtout qu’il daigne rester sage d’un bout à l’autre du parcours pour espérer jouer les premières places. 

 

 

 

 

Toulouse :

 

Bacchus Chambray n’a plus aucune marge de manœuvre, il est même assez compliqué à garder au trot, ce que parvient à faire très bien son associé Mélissande Chabran. En dernier lieu à Cavaillon, le fils de Pétrus du Bocage s’est pourtant désuni alors qu’il avait la direction des opérations, il a répondu par une faute lorsque les attaques ont commencé à fuser. Dans cette épreuve au trot monté, il retrouvera sa fidèle Mélissande dans un lot où il trouvera quelques jeunes éléments aux dents longues, ce qui risque de compliquer sa tâche, surtout au second échelon. Bacchus devra compter sur une défaillance des favoris pour espérer jouer les premiers rôles, mais avant tout, il devra rester sage. Sa tâche ne s’annonce pas simple, mais vu le faible nombre de partants, nous tentons notre chance, une surprise n’est pas à exclure.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article