Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Nos partants mercredi à Borély

Nous y sommes, le bout du tunnel n’est plus très loin, nous pouvons enfin aligner quelques-uns de nos représentants en compétition ce mercredi à Borély, les premiers depuis une quinzaine jours. Nous sommes heureux d’avoir pu endiguer très vite ce maudit virus qui a touché 90% de l’écurie, nous pouvons annoncer que la moitié de l’effectif est désormais rétablie. Attention, ce n’est pas pour autant que nos chevaux seront compétitifs d’entrée de jeu, ils ont tous sauté plusieurs boulots durant leurs convalescences, il faudra se montrer patient et indulgent avec eux tout en espérant quelques agréables surprises.

 

 

Elision Jenilou est aussi douée que compliquée, elle est capable du pire comme du meilleur, il ne lui faut pas grand-chose pour se mettre au galop, un simple frottement de sulky, comme en dernier lieu à Cagnes-sur-Mer, peut contrarier madame. Nous avons pris l’option de lui retirer pas mal de matériel, elle en a fini avec l’enrennement, la martingale et les œillères australienne, elle est désormais nature peinture et se sent bien plus libérée dans son action, reste maintenant à la maintenir au trot durant tout un parcours. La fille de Redeo Josselyn s’est souvent distinguée à Vivaux par ses fautes alors qu’elle semblait au-dessus du lot, mais cette fois-ci, à Borély, nous espérons qu’elle saura rester sage comme en novembre dernier lors de son magnifique succès. Dans cette épreuve, elle aura l’avantage de s’élancer au premier poteau et sera l’une des moins riches du lot, pour autant, associée à Marion Donabedian, nous comptons sur elle pour rester sage et faire bonne figure pour cette semi-rentrée, une place dans les 5 premiers serait le bienvenu.

 

 

Darco Poterie a été déclaré non partant en dernier lieu à Hyères, course dans laquelle il n’avait aucune prétention avant le coup, il s’agissait avant tout d’une rentrée. Bis repetita dans ce lot où il se trouve bien situé aux plafonds des gains, mais le fils de Laetenter Diem n’aura aucune prétention malgré la qualité de l’engagement. Pour une fois Darco ne va pas courir de manière offensive, il va rester sagement au cœur du peloton et essayer de tracer une belle ligne droite, histoire de rassurer et monter en condition. En effet, Darco va se préparer tranquillement pour la saison printanière sur l'herbe, mais pour le moment, il a beaucoup de mal à retrouver toutes ses sensations, ses coliques de l’an dernier n’y sont certainement pas étrangères. Il faudra du temps et de la patience avant de le revoir à un niveau correct, en espérant qu’il sera en mesure de retrouver la plénitude de ses moyens. Impasse conseillée.

 

 

 

First des Yvets semble avoir du potentiel mais il n’est pas de tous les jours, il n’a pas encore compris les bases de son métier, il ne sait pas encore où mettre les pattes et il peut très vite se perdre dans ses allures en se précipitant de trop. En dernier lieu, il s’est retrouvé très tôt en suspension avant de se mettre au galop à l’entame du second virage, c’était la première fois qu’il se produisait en piste sans enrennement. Peu chargé en gains, nous sommes dans l’obligation de courir et l’enchainement des courses peut également lui servir pour apprendre son travail en compétition. Le protégé d’Hamza Lakhrissi devra absolument rester sage s’il veut décrocher un bon chèque, avec lui, cela risque d’être tout ou rien avant le coup. Méfiance.

 

 

 

Haby de Gouye est une petite jument inédite, elle va découvrir la compétition à l’occasion de cette épreuve réservée à la jeune génération. Au travail, ses exercices sont corrects sans être très emballants non plus, elle ne montre pas une classe folle mais demeure sérieuse, ce qui peut être suffisant pour réaliser une honnête carrière. Difficile d’être optimisme avant le coup, elle a encore tout à apprendre, de plus, elle aura à faire à de nombreux sujets inédits comme elle, il peut y avoir quelques sérieux clients dans le lot. Pour espérer quoi que ce soit, il faudra absolument compter sur un bon déroulement de course, ne pas en faire de trop durant le parcours pour ramasser les « morts » tout à la fin, c’est à notre sens, le seul moyen pour décrocher le premier chèque de sa carrière. Simple outsider.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article