Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants lundi à Vivaux

La semi-nocturne de Vivaux ne restera pas gravé dans les mémoires de l’écurie, une soirée totalement noire à vite oublier. En effet, nos trois représentants qui avaient pourtant des ambitions de podium, ont tous été disqualifiés dès le premier virage, aucun d’entre eux n’aura pu vraiment défendre leurs chances et l’argent des parieurs. Une désillusion qu’il faudra très vite zapper, le meilleur moyen de se remettre en selle est de se continuer à travailler pour terminer l’année de la plus belle des manières.

 

 

Le premier virage de Vivaux n’est jamais simple à négocier, vous arrivez à pleine vitesse très rapidement peu après le départ et bon nombre de chevaux peuvent se montrer fautifs à cet endroit précis du parcours ou à la sortie de celui-ci. Beaujeu et Belem de Bertange, avec qui nous nourrissions de légitimes ambitions avant le coup, l’ont appris à leurs dépens dans l’épreuve montée de la soirée. Parti à la vitesse du vent le long du rail, L’associé de Mélissande Chabran a pris d’emblée plusieurs longueurs d’avance sur le reste du peloton avant de se désunir dès le premier virage, imité dans la foulée par son compagnon d’entrainement, Belem de Bertrange, venu à vitesse grand V se placer en seconde position. Énorme douche froide pour toute l’équipe d’entrée de jeu, nous escomptions un tout autre scénario pour nos deux représentants qui avaient pourtant largement les moyens de se mettre en valeur dans un tel lot, mais pour cela, il fallait faire preuve de vigilance et d’application.

 

 

Goal Maker a également connu des malheurs dans ce premier virage, des aléas de course qui peuvent parfois arriver dans un parcours mais qui laissent un gout amer. Le fils d’Ubriaco, parti plus lentement qu’en dernier lieu, s’est fait ramasser les pattes par un concurrent qui n’avait pas forcément la place de s’insérer devant notre protégé, Goal Maker a ainsi percuté la roue de son sulky, ce qui a entraîner sa faute et sa disqualification. Derrière le cheval a continué son parcours en queue de peloton suivant librement avant de conclure honorablement en retrait. Cette sortie n’aura pas été totalement inutile non plus, elle aura tout de même permis de lui apprendre son métier, n’oublions pas qu’il s’agissait seulement de sa 5e sortie publique, puis de peaufiner sa condition physique en vu de sa prochaine sortie à Cagnes-sur-Mer où l’engagement sera plus favorable. Une chose est sure, Goal Maker fera son maximum pour remettre les pendules à l’heure.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article