Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

résultats partants dimanche à Salon de Provence et Agen la Garenne

Les éléments se sont déchaînés ce weekend sur l’ensemble de la région sud-est, les intempéries ont causé de gros dégâts, mais les Bouches-du-Rhône et l’hippodrome de Salon de Provence ont été partiellement épargnés même s’il pleuvait encore en début de réunion. En toute logique, la piste a souffert des événements, elle était assez collante et gorgée d’eau, ce qui n’a pas empêché la réunion de se dérouler dans de bonnes conditions. La journée aurait pu être excellente pour l’écurie, elle n’a été que bonne au final grâce au magnifique succès d’Epico Blue sous la selle à Salon de Provence, mené en grande confiance par une Mélissande Chabran sur de son fait. Highway Danica a sauvé les meubles dans le sud-ouest en s’octroyant la 4e place contrairement à un Fun des Dagardes, caractériel. Dans le rang des déceptions, nous pouvons ajouter à la liste Ebabiela, méconnaissable et Gitano Blue fautif au plus mauvais moment.

 

 

Que les courses sont plus simples lorsque votre cheval parvient à prendre un bon départ, 50% du travail est déjà effectué, on a pu le constater avec Epico Blue dans l’épreuve d’ouverture de la réunion de Salon de Provence. L’associé de Mélissande Chabran a repris confiance en lui au départ, il s’est élancé plus franchement que d’habitude, se retrouvant très vite aux avant-postes en compagnie de la grande favorite, Fantasia Jet. Les deux chevaux ont rapidement pris leurs distances avec leurs contemporains, le fils de Village Mystic a ensuite durci la course au bout de la ligne opposée, entraînant la faute de sa principale rivale dans le dernier tournant. La suite fut une simple formalité, le protégé de l'écurie GTA s’est retrouvé seul au monde dans la phase finale, Mélissande Chabran se montrant vigilante en l’accompagnant jusqu’au passage du poteau d’arrivée pour signer un succès déconcertant de facilité. Cette victoire est un véritable soulagement pour toute l’équipe, en premier lieu pour ses propriétaires, l’écurie GTA, heureux de renouer avec la victoire tout comme Mélissande Chabran qui avait vraiment besoin d’un tel succès pour reprendre confiance. Quant à Epico Blue, il ne nous a pas surpris, nous connaissons parfaitement son potentiel, il est capable de grandes choses lorsqu’il demeure sage d’un bout à l’autre du parcours. La suite de son programme n'est pas encore établie, mais il est fort possible qu'il soit revu à l'attelé, à moins que nous nous laissions tenter par une escale à Vincennes sous la selle. 

 

 

 

Jean-Noël Monteiro étrennait ses couleurs pour la première fois en compétition avec Ebabiela, jument qui ne lui a apporté que des satisfactions depuis son acquisition à réclamer en début d’année. Pour cette première, notre ami espérait bien voir ses couleurs briller sous le ciel gris de Salon de Provence mais malheureusement la jument n’a pas été à la hauteur de ses espoirs. Pourtant bien partie à son échelon, la fille d’Ubriaco a été fortement gênée par un concurrent au galop devant elle, ce qui l’a contrainte à le contourner et ainsi perdre le bénéfice de son bon départ, elle s’est donc retrouvée parmi les derniers pour aborder le premier virage. Attentiste par la force des choses à l’arrière-garde, elle a prononcé son effort au bout de la ligne opposée pour se positionner dans le sillage dans les premiers dans l’ultime tournant, puis dans la phase finale, elle n’a pas jailli comme à son habitude, se retrouvant sans ressources pour disputer l’arrivée, terminant en net retrait des premiers. Sa performance est relativement décevante, nous nous attendions à une toute autre prestation de sa part dans ce lot, la piste collante n’a pas servi ses intérêts, c’est une de nos conclusions, sa course est bien trop mauvaise pour être exacte.

 

 

 

Gitano Blue se devait de courir proprement après une série de résultats en demi-teinte, il n’avait pas la tâche facile en seconde ligne derrière l’autostart mais au vu de sa qualité intrinsèque, il pouvait prétendre à un bon classement avec un bon parcours. Malheureusement, le protégé de Serge Olivi s’est montré fautif dans le second virage lorsqu’il tentait de se rapprocher en épaisseur, concédant plusieurs longueurs de retard sur le groupe de tête. Remis au trot par David Bekaert, il a ensuite tracé une ligne droite honorable, son driver n’insistant pas outre mesure non plus en fin de parcours, terminant à nette distance des premiers. Le fils de Prodigious n’est pas encore à 100% et il demeure toujours aussi bouillant et délicat dans un parcours, mais il n’a pas été aidé non plus par l’état de la piste, les projections ont certainement contrarié le cheval durant le parcours. Cette tentative aura tout de même servi à le monter en condition, Gitano ne devrait plus trop tarder à refaire parler de lui. Lorsqu’il aura retrouvé la forme optimale, ses derniers échecs seront vite oubliés.

 

 

Dans la course réservée aux amateurs, Cirio n’avait pas d’ambitions particulières si ce n’est de courir proprement et de nous rassurer sur son état de forme. Hors course d’entrée de jeu, l’associé de Jean-Jacques Bouquet est parti au grand galop avant même le repli des ailes de l’autostart, il n’a donc pas été en mesure de nous montrer quoi que ce soit à notre grand désarroi. Le fils de Jag de Bellouet devra absolument nous montrer quelques choses lors de ses prochaines sorties.

 

 

En déplacement du côté d’Agen la Garenne, nous comptions sur Highway Danica pour se mettre en valeur dans un lot qui semblait à sa portée au vu de ses plus récentes tentatives. La jument a malheureusement mal supporté le voyage, elle était également légèrement défraîchie, ce qui explique en partie son échec dans sa quête au podium. Principale animatrice de l’épreuve, notre protégée a eu tendance à trop tirer durant la première partie du parcours, puis elle n’a pu répondre, en toute logique, aux divers offensives dans la phase finale, devant se contenter de la 4e place à distance des premiers  Nous n’en tenons absolument pas rigueur à la fille de Severino, elle a déjà bien travaillé depuis ses débuts en compétition en obtenant deux secondes places et deux quatrièmes places, autant dire qu’elle a tout à fait le droit d’être un peu moins bien actuellement. Avec ses 8580€ de gains sur son compte en banque, Highway devrait maintenant prendre la direction du champ, elle va partir se reposer quelques mois, le temps de faire sa croissance en toute tranquillité, nous la reprendrons lorsque nous le jugerons nécessaire.

 

 

Nous avions également des ambitions avec Fun des Dagardes, le cheval ne touchant pas terre au travail le matin, nous nous attendions à le voir confirmer en compétition dans le sud-ouest. Mais il n’en a rien été, le fils d’Open Charm n’a pas été en mesure de répéter ses exercices matinaux, il a fait preuve de caractère et de mauvais vouloir, la faute à des réglages qu’il n’a pas appréciés. En effet, nous l’avions munis d’un lasso pour la course afin qu’il ne tire pas trop durant le parcours, mais cet artifice a fait l’effet contraire, le cheval n’a jamais voulu se livrer du départ à l’arrivée. Cet échec ne remet rien en cause, il mérite crédit, nous attendons un tout autre comportement de sa part dès sa prochaine tentative.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article