Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats de nos partants de la semaine

C’est avec un léger retard que nous allons vous faire le résumé des réunions de lundi à Saint Galmier et l’Isle sur la Sorgue, sans oublier celle de mercredi à Borély. La journée de lundi a été plutôt bonne pour l’écurie, elle aurait pu être très bonne avec Ebabiela et Epico Blue mais les accessits qu’ils ont réussi à obtenir dans un style très plaisant sont très prometteurs pour l’avenir. Quant à la réunion de mercredi à Borély, pas grand chose à signaler, comme prévu, nos chevaux n’ont pas été en mesure d’accrocher la moindre allocation.

 

 

Ebabiela monte en puissance, sa prestation de lundi est là pour le démontrer, l’associée de Marion Donabedian a été à la hauteur de nos attentes en accrochant une excellente 3e place. Pourtant, les multiples faux départs ne l’ont pas aidé dans sa tâche, le starter est parvenu à valider le départ au bout de la 5e ou 6e tentatives. C’était une véritable foire d’empoigne dans les raquettes, tout le monde voulait prendre sa place, Ebabiela a même frisé la correctionnelle en s’élançant au galop lors de la seconde tentative avortée. La suite fut beaucoup plus simple, la fille d’Ubriaco est bien partie le long du rail avant de se décaler dans le wagon de deux, elle a ensuite patienté jusqu’à l’entrée de la ligne droite, évitant au passage les chevaux fautifs dans le dernier tournant, puis elle a très bien jailli avant d’être gênée à mi-ligne droite par la faute du favori, pour ensuite bien se relancer et se hisser sur le podium. Ebabiela est vraiment sur la montante, elle ne devrait plus trop tarder à renouer avec la victoire pour la plus grand plaisir de Jean-Noël Monteiro, son propriétaire, présent à Saint Galmier pour supporter sa protégée.

 

 

 

 

Epico Blue s’assagit, il a réussi le petit exploit de conclure son second parcours d’affilée sans commettre la moindre foulée de galop, l’association avec Mélissande Chabran est une véritable réussite. Notre apprentie est parvenue à dompter la bête, mais le protégé de l’écurie GTA a tout de même trouver le moyen de se mettre un nouveau handicap dans les pattes, histoire de pimenter la chose et de mettre un peu plus de suspens à la course. En effet, le fils de Village Mystic s’élance désormais très lentement et il se montre assez froid dans le parcours, ce qui n’était absolument pas le cas auparavant. Mieux parti qu’à l’Isle sur la Sorgue où il était resté au poteau, il s’est tout de même retrouvé assez attardé, préférant patienter sagement en queue du peloton avant d’enclencher la vitesse supérieure à l’entrée de la ligne droite. L’associé de Mélissande a alors pris le mors pour ensuite tracer une splendide fin de course et arracher la 3e place sur le poteau. Epico Bue a encore rendu le champ de course pour se hisser sur le podium, une fin de course extraordinaire qui n’a pas dû échapper aux puristes, il ne reste plus qu’à trouver le pourquoi du comment de sa froideur inhabituelle et de ses départs très lents. Nous allons effectuer quelques réglages et les soins adéquats, en attendant, le cheval devrait être revu à l’attelé lors de ses prochaines tentatives, histoire de lui changer un peu les idées.

 

 

 

Incompréhensible, tel est le mot pour définir Félin de Bomo après sa nouvelle disqualification, sa sixième en huit sorties pour le compte de notre entrainement. Le fils d’Uniclove a pourtant pris un bon départ malgré son numéro en seconde ligne derrière l’autostart, mais repris par son driver du jour, Georges Fournigault, dans le premier virage, le cheval a alors pris le galop une nouvelle fois, étant disqualifié. Au vu de ses performances, Félin de Bomo doit absolument nous rassurer s’il veut conserver sa place au sein de notre effectif, le droit à l’erreur n’est plus permis, il va devoir nous montrer un tout autre visage lors de ses prochaines sorties.

 

 

A l’Isle sur la Sorgue, Erwin de Touchyvon n’a pu faire mieux que 6e après avoir longtemps voyagé nez au vent. Parti sur une légère hésitation, le fils de Rocklyn a ensuite produit son effort pour se porter au côté de l’animateur, mais il a commencé à fatiguer au milieu de la ligne opposée et n’a pu réagir aux assauts dans la phase finale, devant de contenter d’une 6e place à distance des premiers. Une performance assez décevante dans l’ensemble mais le résultat aurait pu être totalement différent s’il s’était élancé sur la bonne jambe.

 

 

Mercredi à Borély, nos trois pensionnaires n’avaient que très peu d’ambition avant le coup, seule flute à Bec pouvait prétendre à une allocation. Associée à Stéphane Cingland, la jument est très bien partie à son échelon, elle a suivi librement le principal animateur avant de prendre le galop dans l’ultime tournant. Remise au trot par son driver du jour, la fille de Tabler s’est bien relancée pour venir décrocher la 4e place, mais la jument a été logiquement disqualifié après enquête, suite à sa longue faute dans le dernier tournant. La sœur de Debussy a affiché de nets progrès, elle n’est plus très loin de conclure à l’arrivée, nous l’en espérons capable lundi à Salon de Provence où elle se produira à nouveau. Quant à Chantereine et Eclair de Nice, ils ont fait leur boulot en courant proprement, ils manquent encore logiquement de compétition et de travail avant d’être compétitif.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article