Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants vendredi à Cagnes-sur-Mer

Espoir du Marny a fait sensation hier après-midi pour l’ouverture du meeting estival de Cagnes-sur-Mer en s’octroyant la seconde place à la surprise générale. Nous le savions capable de surprendre agréablement mais pas au point de courir aussi bien pour sa rentrée, encore moins de le voir donner la réplique au favori jusqu’au poteau d’arrivée. Caribbean Sea, pour sa part, n’a pas été capable du même exploit pour son grand retour en piste, elle a fait de la simple figuration à l’arrière du peloton.

 

 

Lorsque tout se passe au mieux, que vous avez le parcours idéal et que votre cheval est une force de la nature, vous réussissez à obtenir des résultats inespérés, même si votre protégé n’est pas encore à son meilleur niveau. Espoir du Marny était tout joyeux de retrouver l’ambiance des courses et la piste de Cagnes-sur-Mer, il s’est même élancé sur un petit bond qui ne s’est pas traduit par une incartade, comme cela peut lui arriver de temps à autre. Espoir a bénéficié d’un parcours limpide, se faisant ramener sur un plateau aux avant-postes, sans fournir le moindre effort jusqu’à l’amorce du dernier tour de piste. Le cheval a ensuite roulé à sa main, sans être véritablement empoigné, avant de s’allonger superbement dans la phase finale pour venir s’emparer de la seconde place, poussant même le futur lauréat, Fabulous Jet, dans ses derniers retranchements jusqu’au passage du poteau d’arrivée. Cette performance n’était pas forcément attendue, ni espérée, le cheval avait du travail derrière lui mais pas suffisamment, à nos yeux, pour espérer viser la victoire. Pourtant, il n’est pas passé loin du sacre, le fils de Village Mystic est tout simplement un cheval de classe, capable de coup d’éclat, même en étant loin de sa forme optimale. On attend la suite de son été avec impatience désormais.

 

 

 

Caribbean Sea, pour sa part, n’était pas capable de faire la même chose pour sa réapparition en piste après de longs mois sur la touche, la jument n’avait aucune ambition si ce n’est de bien courir en retrait des premiers. Notre petit Caribou a logiquement demandé à souffler au kilomètre après avoir figuré dans le second tiers du parcours le long du rail. Au bout de la ligne opposée, la fille de Quartz de Fael n’avait plus suffisamment d’essence dans le moteur pour rallier le poteau d’arrivée à cette allure, elle a terminé son parcours gentiment pour conclure dans le lointain. Caribbean Sea aura besoin de plusieurs parcours dans les jambes avant d’être à nouveau compétitive. Wait and See.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article