Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Nos partants samedi à Vivaux

Les estivales de Vivaux débuteront ce samedi, les animations seront nombreuses à chaque réunion, l’objectif sera d’attirer le public, souvent nombreux à cette époque de l’année, à venir assister ou découvrir le spectacle des courses hippiques. L’écurie aura de nombreux partants au cours de cette semi-nocturne, Dignité fera partie de nos meilleurs cartouches de la réunion, au même titre que Cavino qui devra confirmer son récent succès. Extrême Dairpet essayera de profiter d’un bel engagement à la limite du recul pour se mettre en valeur, tout comme Cri d’Amour dans l’épreuve réservée aux amateurs. Quant à Chantereine, elle défendra crânement ses chances sous la selle.

 

 

Disqualifiée en dernier lieu à Vincennes, Dignité a fait preuve de caractère en plantant son amateur, Julien Hamelet, avant le repli des ailes de l’autostart. Cette tentative est à mettre aux oubliettes, rentrée directement aux écuries, la jument n’a pas été éprouvée par les événements. La fille de Love You nous doit une revanche après ses facéties lors de ses plus récentes tentatives à Hyères et Vincennes. Pourtant, la jument est parfaite au travail, elle n’est peut-être pas encore revenue au top de sa forme mais semble suffisamment prête pour se distinguer pour sa première à Vivaux. Bien située au premier poteau, elle est tout à fait capable de se réhabiliter et de terminer dans le bon wagon si elle négocie bien les virages acérés de Vivaux. Peut-être barrée pour la victoire au papier, elle possède tout de même une chance régulière pour les places.

 

 

 

Cavino vient de renouer avec la victoire à Borély dans une épreuve réservée aux apprentis, grâce à une Marion Donabedian survolté. Après ses deux longues années sur la touche, ce succès a apporté beaucoup de joie à toute l’équipe. Cependant, le chrono n’a rien d’exceptionnel sur la distance  et notre protégé a encore eu du mal à se livrer complètement. En toute objectivité, il ne l’aurait peut-être pas emporté sans sa partenaire ce jour-là. Dans ce lot peu fourni en partant, il semble détenir une première chance même s’il devra rendre la distance, ce qui n’est jamais évident à Vivaux. Pour espérer obtenir un résultat, il devra montrer le même visage qu’en dernier lieu et se livrer un peu plus. S’il y parvient, rien ne lui interdit de prendre une part active à l’arrivée, le fils de Severino reste tout de même le cheval de classe du lot. Confirmation attendue.

 

 

 

Chantereine possède son petit caractère, elle l’a démontré en dernier lieu à Avignon en s’élançant au grand galop, ou encore à Saint Galmier en éjectant sa partenaire au départ. Pour autant, elle a également évolué dans le bon sens, surtout au trot monté, elle a enchaîné les accessits dans la spécialité en se montrant bien plus courageuse qu’à son arrivée. Son retour sous la selle et à Vivaux peut lui être bénéfique, elle a le gros avantage de démarrer comme un V12, un atout non négligeable sur ce petit anneau. La fille de Quai Bourbon n’est pas une gagneuse, mais au vu du lot, une place dans les 5 premiers est loin d’être utopique, elle peut même se glisser sur le podium avec un brin de réussite.

 

 

 

Extrême Dairpet a conclu au 4e rang d’un réclamer lundi dernier à Eauze, le cheval a montré un meilleur visage et semble sur la voie du renouveau. Il est difficile de s’enthousiasmer sur une 4e place dans un réclamer mais sa performance a rassuré sur son degré de forme. Le protégé de l’écurie GTA a souvent bien réussi sur le petit anneau de Vivaux par le passé, l’engagement est également favorable à la limite du recul, des atouts non négligeables avant le coup. Le lot n’a rien d’exceptionnel, le fils d’Infant du Bossis peut tout à fait terminer à l’arrivée, une 4e ou 5e place semble à sa portée.

 

 

Cri d’Amour n’a pas encore retrouvé l’intégralité de ses moyens, ceux de l’an dernier où il enchainait les succès et les accessits. Depuis son retour en piste, il alterne les sorties en demi-teinte, exception faite à Castelsarrasin pour sa rentrée où il s’était montré courageux pour conserver la 4e place. Lundi à Eauze, le fils de Roc Meslois a terminé à la 5e place en amateur, montrant un léger regain de forme après son échec à Villeneuve-sur-Lot. Bien situé à la limite du recul et associé à son propriétaire, Julien Hamelet, qui a soif de revanche, il peut disputer les places.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article