Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Nos partants mercredi à Borély

A l’heure de rédiger ces lignes, nous ignorons encore nos partants de mercredi à Borély, à l’occasion du passage de la caravane du GNT dans le sud-est. Votre serviteur n’étant pas présent à la déclaration des partants lundi matin, séjour en Normandie oblige, nous allons tout de même vous informer des chances de nos éventuels partants. Cavino sera peut-être revu en piste, s’il n’est pas éliminé, dans une épreuve réservée aux apprentis. Quant à Espoir du Marny, il y a de fortes probabilités qu’il soit de la partie dans l’épreuve monté du jour.

 

 

Espoir du Marny vient de faire très bonne impression à l’attelé à Lyon-Parilly en traçant une splendide ligne droite pour venir s’emparer d’une excellente troisième place. Le fils de Village Mystic s’est ainsi fait pardonner de sa disqualification à Vincennes, où il s’était élancé au grand galop, fâché sur le matériel. Espoir est resté très bien au travail, il est même parfait, très réveillé, avec l’envie d’en découdre. Pour son retour au trot monté ce mercredi à Borély, il retrouvera Alexandre Abrivard qui l’avait mené à la victoire dans le temple du trot. Il y aura quelques sérieux clients au départ du prix des caves Saint Marc de Caromb, notamment Coyote de Guez, Crock Vauloger et bien d’autres encore mais s’il se montre sage et appliqué, il peut leur mener la vie dure et jouer les premiers rôles. Nous attendons un bon comportement de sa part, une place est largement à sa portée, il a même suffisamment de classe pour espérer l’emporter. Première chance.

 

 

Après un retour prometteur en piste, Cavino nous a mis quelque peu dans le doute en se montrant fautif à deux reprises à Cagnes-sur-Mer et Borély, alors qu’un chèque lui semblait acquis. Pourtant, le rejeton de Severino n’a plus aucune séquelle de ses déboires aux jambes, il est totalement rétabli et ne se ressent plus d’aucune douleur. Alors comment expliquer ses bêtises aux abords du poteau ? Nous n’avons pas encore la réponse à notre question même si nous avons exploré quelques pistes. Lors de ses deux dernières sorties, Cavino ne semblait pas trop à son travail, ses deux ans d’absence et le travail léger le matin l’ont peut-être un peu endormi. S’il se montre sous son meilleur jour et si son apprenti parvient à en tirer le meilleur, il peut jouer les troubles fêtes et accrocher une placette à l’issu d’un parcours favorable.

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lhériau 27/03/2019 10:18

Bonjour. Vous courait Divine Bessin jeudi a lyon, quelles seront les ambitions ? Merci

David Tax 27/03/2019 15:13

Mise en ligne. désolé du retard.