Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Nos partants mardi à Lyon-Parilly et Vivaux

Ce mardi 20 novembre, l’écurie sera partagée entre deux réunions, l’une à Lyon-Parilly et l’autre à Marseille Vivaux en semi-nocturne. Nous n’aurons qu’un seul partant à Lyon, en l’occurrence, Cri d’Amour, qui disposera d’un très bel engagement. À Vivaux, l’écurie se déplacera en masse avec pas moins de six partants mais aucune véritable première chance, que des chevaux capables de surprendre dans un bon jour.

 

 

A Lyon, dans le prix d’Eure-et-Loir, Cri d’Amour va trouver un engagement idéal à la limite du recul dans un lot regroupant quelques chevaux de qualité, notamment aux 25 mètres. Sa dernière sortie à Salon de Provence, dans la catégorie des amateurs, ne doit pas être prise en compte, le protégé de Julien Hamelet a été victime d’un accrochage. Extrêmement régulier depuis son arrivée dans nos boxes, il ne nous a jamais déçus, remportant 2 succès pour 7 sorties publiques pour notre entrainement. Présenté pieds nus, bien engagé, la menace se situera surtout au second échelon avec des chevaux de qualité comme Catchword, Cadeau de la Vie, Chouchou Loulou ou encore Cybèle du Val pour ne citer qu’eux. Très bien au travail, Cri d’Amour a les moyens de faire bonne figure dans un tel lot, une 4e ou 5e place serait un très bon résultat, une place dans le trio n’est pas impossible non plus. Attention à lui.

 

 

A Vivaux, c’est Diamant du Château qui ouvrira le bal dans le prix de Vaison la Romaine. Le fils de Nuage de Lait vient d’arriver dans nos boxes, il est assez régulier depuis le début de l’année mais il n’est jamais parvenu à s’imposer. Associé à Pierrick Le Moel, présenté pieds nus, certes le lot est bien composé, mais une placette est possible à l’issu d’un bon parcours. Nous ne sommes ni confiant, ni pessimiste, c’est avant tout une prise de contact, nous espérons avant tout un bon comportement de sa part.

Capitaine du Caux a été préparé en vue de ce prix de la Durance, il a désormais 3 courses dans les jambes, après avoir couru dans la catégorie des amateurs. Associé à Stéphane Cingland, déferré des 4 pieds et bien situé au premier poteau, il a tous les atouts de son côté pour réaliser une bonne performance. Après une année blanche, c’est le jour J pour le fils d’Opus Viervil pour nous montrer son meilleur visage.

 

 

Dans le groupe A du prix de Saint Malo, nous présenterons un petit nouveau du nom d’Edisto Prior. Difficile de se prononcer sur ses chances, il vient d’arriver à la maison, nous n’avons pas assez de recul pour donner un avis positif ou négatif sur le fils de Gai Brillant. Confié à Pierrick Le Moel et pieds nus, nous le regarderons courir avec attention sans tirer de conclusions hâtives. Dans le groupe B, Extrême Dairpet, notre ex pensionnaire, qui reviendra à la maison après la course, possède les moyens nécessaires pour accrocher un beau chèque, même aux 25 mètres. Récent lauréat à Grenade-sur-Garonne, le protégé de l’écurie GTA n’est pas incapable de surprendre s’il se montre sage. Méfiance.

Le prix de Berre a fait le plein avec 18 partants, 9 à chaque poteau. Cette épreuve montée est assez ouverte et nos deux représentants auront leur mot à dire pour les places. Céleste de Sage sera le petit poucet de la course, la jument vient de faire une bonne rentrée à Cavaillon et semble être au mieux au travail. Pieds nus, elle sera associée à Marie Darbord, apprentie assez inexpérimentée qui travaille chez Maxime Grasset. Si elle parvient à bien s’en servir, rien ne lui interdit de se glisser à l’arrivée. Quant à Bacchus Chambray, il vient de très bien se comporter sur cet anneau, se montrant fautif à l’entrée de la ligne droite alors qu’il s’apprêtait à lutter pour la victoire. Mal placé aux gains aux 25 mètres, il sera associé à notre apprenti Jonathan Da Veiga. S’il bénéficie d’un bon parcours, il est capable de venir accrocher une 4e ou 5e place.

 

 

Enfin dans le prix de la Callelongue, course réservée aux apprentis, notre pensionnaire Bise Delo, associée à Marine Blestel, sera à regarder courir. Ferrée et mal placée aux 25 mètres, elle aura d’autres engagements pour se mettre en valeur. Impasse.

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article