Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Ecurie Kevyn Thonnerieux

Ecurie Kevyn Thonnerieux

Actualités de l'écurie Kevyn Thonnerieux, entraîneur et driver de chevaux de courses

Résultats partants dimanche à Aix-les-Bains

Depuis 2016, la Team KT a enregistré 9 succès et 11 accessits en 56 courses à Aix-les-Bains, ses excellents résultats nous ont valu une allée à notre nom dans les écuries de l’hippodrome de Marlioz. Cette marque d’amitié nous a énormément touché et démontre toute l’affection qui unit notre écurie à ce champ de course que nous aimons tant, nous tenons à remercier les dirigeants pour ce superbe geste amicale. La concurrence est désormais beaucoup plus féroce, il faut batailler sévère pour obtenir des résultats, nous l’avons encore appris à nos dépens hier après-midi. Après deux réunions, toujours aucune victoire à se mettre sous la dent, mais des accessits très prometteurs pour l’avenir comme ceux obtenus par Erwin de Touchyvon et Gentleman Aimef.

 

 

Après deux courses de remise en jambe, dont la dernière à Hyères, qui lui a permis de bien s’ouvrir les poumons, Erwin de Touchyvon a retrouvé le chemin des balances en montant sur la troisième marche du podium. Confié au grand Serge Peltier et présenté pieds nus pour la première fois de sa carrière, le rejeton de Rocklyn a retrouvé ses jambes d’antan et démontré qu’il pouvait revenir à son meilleur niveau. Erwin a totalement rassuré en s’octroyant le second accessit, le déferrage a eu un effet améliorateur indéniable, le cheval n’est pas encore à 100% de ses moyens mais il devrait pouvoir poursuivre sur sa lancée, en espérant le revoir passer le poteau en tête dans les prochaines semaines. Quant à Ebabiela, elle a subi la foudre des juges aux allures après s’être montrée fautive. La fille d’Ubriaco est beaucoup moins à l’aise sur les pistes en herbe, le terrain n’a pas été à sa convenance, nous nous garderons bien de la condamner sur cette sortie, surtout après l’année exceptionnelle qu’elle réalise jusqu’à maintenant.

 

 

 

Golden Sun Voirons n’a pas réussi à obtenir la première allocation de sa jeune carrière pour ses débuts dans la discipline du trot monté. Attelé comme monté, il ne parvient toujours pas à montrer un bon visage, il s’est montré indélicat, étant disqualifié dans un lot relativement moyen. Golden Sun aura encore une ou deux tentatives durant l’été pour essayer de nous convaincre, dans le cas contraire, son séjour du côté de Senas se terminera plus vite que prévu.

Gentleman Aimef a, pour sa part, convaincu depuis bien longtemps, il poursuit sa progression course après course, tout en obtenant de très bons résultats. Sur le tracé réduit des 2000 mètres, le fils de Rombaldi est le seul cheval des 25 mètres à être parvenu à s’insérer à l’arrivée, le protégé de Michel Fitoussi a décroché la 4e place au terme d’une magnifique ligne droite. Gentleman a ainsi confirmé sa récente tentative à Hyères où il avait fait preuve d’un sacré courage, il mériterait vraiment de trouver à nouveau son jour dans les semaines à venir.

 

 

 

 

Audrey Brunet, notre jeune apprentie, était également en lice dans le prix Setti Plomberie, hier après-midi, au sulky de l’impétueuse Eglantine du Monti. Bon nombre de drivers, et pas des moindres, se sont cassés les dents sur la délicate Eglantine mais Audrey a réussi à dompter la bête, sans toutefois parvenir à rejoindre le chemin des balances, terminant à la 6e place, non loin des premiers. Pour sa 4e tentative en piste, Audrey a bien tenu compte de tous les conseils afin d’éviter certaines erreurs, et c’est en continuant d’être à son travail et à l’écoute qu’elle parviendra, sous peu, à ses fins. Cette course aura été bénéfique à la fille de Satchmo Wood, elle lui aura permis de bien préparer son prochain rendez-vous sur cette piste, un réclamer, qu’elle devrait pouvoir faire sien si elle est décidée, c’est tout le mal que nous souhaitons à la famille Miège, ses propriétaires.

 

 

Dans l’épreuve réservée aux amateurs, Julien Hamelet confirme sa grande forme du moment en décrochant la 3e place au sulky de Chene de Landisacq. Récent troisième à Enghien avec Corail, Julien Hamelet a le vent en poupe, il ne lui manque plus qu’un succès pour couronner sa forme actuelle, son dernier sacre remontant au 3 novembre dernier, à Borély, avec Belinda des Champs. Présenté sans chaussures pour sa grande première sous notre entrainement, Chene de Landisacq a parfaitement répondu à nos attentes en s’emparant du second accessit, reste maintenant à confirmer à un niveau supérieur. Quant à Bella Dicky, ferrée, elle n’avait aucune prétention, si ce n’est de se préparer gentiment en vu d’un prochain rendez-vous.

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article